UN DIRIGEANT DE L’ONU INDIGNE PAR LA PASSIVITE INTERNATIONALE

Syrie : un responsable onusien s'indigne de la passivité de la communauté internationale

Fri Jun 24, 2016 5:38PM

  1. Accueil
  2. Moyen Orient

Le Secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires humanitaires, Stephen O'Brien. ©AFP

Le Secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires humanitaires, Stephen O'Brien. ©AFP

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires s'est dit indigné de la passivité de la communauté internationale face aux souffrances du peuple syrien.

Jeudi, lors d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation en Syrie, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, Stephen O'Brien, s'est dit indigné de la passivité de la communauté internationale face aux souffrances de la population civile syrienne.

M. O'Brien a rappelé que le dernier rapport de la Commission d'enquête internationale indépendante sur la Syrie note que Daech a commis, dans l'est de la Syrie, des actes de génocide ainsi que de multiples crimes contre l'humanité et crimes de guerre contre les Yézidis.

L'ONU a annoncé qu'environ 5 millions de syriens vivant dans des régions hors d'accès ont besoin d'aide humanitaire. Le chiffre est d'un million de plus de ce que les Nations Unies avaient annoncé auparavant.

Cette situation s'explique par des raisons multiples, dont et surtout l'augmentation de l'insécurité dans certaines régions, a précisé le responsable onusien.

"Il y a plusieurs raisons à la hausse de ces chiffres ; la plus importante serait l'escalade de l'insécurité dans des régions comme Alep, Raqa ou Hassaka, mais aussi l'accès limité pour y faire parvenir les aides humanitaires", a précisé Stephen O'Brien.

« Il y a quelque chose de fondamentalement injuste dans un monde où les attaques contre des hôpitaux et des écoles, des mosquées et des marchés, contre des groupes ethniques et religieux, sont tellement devenues monnaie courante qu'elles ne provoquent plus de réaction », s'est ému M. O'Brien. « Et pourtant le monde continue de voir la Syrie se désintégrer dans une effusion de sang », a déploré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires.

Avec iloubnan.info

http://presstv.com/DetailFr/2016/06/24/471982/Syrie-linaction-mondiale-gne-lONU


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau