USA ET ARABIE VEULENT ACHEMINER LES TERRORISTES DE MOSSOUL EN SYRIE

Washington et Riyad veulent acheminer les terroristes de Daesh de Mossoul en Syrie

 13 Oct, 2016 10:27  13 octobre 2016

voitures_daesh

 Irak - Monde arabe

Rédaction du site

Une information qui confirme les prévisions du numéro un du Hezbollah : les services spéciaux américains et saoudiens sont convenus d’assurer pour les miliciens wahhabites takfiristes de Daesh (État islamique-EI) et pour leurs familles une sortie en toute sécurité de Mossoul (Irak) avant le lancement de l’assaut par les forces de la coalition internationale.

Selon l’agence russe Sputnik, citant une source militaire et diplomatique russe, ce plan prévoit qu’ils se déplacent vers la Syrie, où ils devraient attaquer les villes contrôlées par les troupes gouvernementales syriennes.

La date de l’assaut pour la libération de Mossoul semble aussi avoir été modifiée : elle devrait être lancée en octobre au lieu de novembre.
Au moment de l’assaut, l’aviation de la coalition ne frapperait que des bâtiments dans la ville, qui seraient vides, préalablement convenus avec les terroristes, a indiqué cette source militaire et diplomatique russe.

Selon lui, « Plus de 9 000 militants de Daesh seront déployés de Mossoul dans les régions orientales de la Syrie pour procéder à une offensive majeure qui impliquerait la prise de Deir Ezzor et de Palmyre», a ajouté la source.
« L’autre but de cette opération sera, évidemment, de discréditer les réussites des forces aérospatiales russes et, bien sûr, c’est une tentative de saper les positions du président Bachar el-Assad. Washington a besoin de quelque chose à opposer aux résultats de la Russie en Syrie, pour tenter de minimiser leur importance », a-t-il enchainé.

Selon lui, le médiateur et le garant de l’accord avec les terroristes sur leur sortie en toute sécurité de Mossoul est représenté par la direction du service de renseignement d’Arabie saoudite.

La source a également souligné qu’une opération similaire avait déjà eu lieu en juin dernier, lors de la libération de la ville irakienne de Falloujah.
Ces informations interviennent au lendemain des déclarations lancées par le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah dans lesquelles il a mis en garce les dirigeants irakiens que les Américains se préparent pour « leur voler leur triomphe contre Daesh », en envoyant ses miliciens vers l’est de la Syrie. Rappelant qu’ils avaient fait la même chose lors de la bataille de Falloujah.

Selon des observateurs libanais, cette mesure si elle s’avère vraie permet aux Américain de réaliser plusieurs objectifs en plus de la rupture du prolongement géographique entre l’Irak et la Syrie :
Elle leur permettra aussi bien de poursuivre avec une partie tierce la guerre contre le pouvoir syrien et ses alliés , que de maintenir l’Irak sous haute pression, en laissant planer la menace d’un éventuel retour de Daesh sur son territoire. Ce qui devrait constituer un alibi de plus pour que les Américains gardent leurs troupes dans ce pays.

 

Sources: Sputnik, al-Manar.

http://french.almanar.com.lb/46649     


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau