VERS LA LIBERATION TOTALE D’ALEP. RECONQUETE DE BANI ZEID

Bientôt la libération totale d’Alep : Bani Zeid reconquis.
L’équipe du site

Les choses vont désormais très vite dans la province nord-ouest d’Alep. 

Deux jours à peine après avoir pris le contrôle de la route de Castello et de la cité industrielle de Layramoune, l’armée syrienne et ses alliés ont conquis le quartier limitrophe de Bani Zeid. 

Ces deux derniers servaient de base pour les tirs des rebelles aussi bien contre les positions gouvernementales que contre les quartiers loyalistes de l’ouest d’Alep.

Des entrepôts contenant des milliers de ces fameuses bombonnes explosives ont été découverts à Bani Zeid. Elles ont semé la mort dans les quartiers d’Alep.

Selon Média de guerre, instance médiatique de la Résistance en Syrie, Bani Zeid a été occupé depuis octobre 2012, par une milic de l'ASL, "Brigade des Martyrs de Badr". Avant d'être investi par Jaïsh al-Moujahidine, le Mouvement Noureddine al-Zeniki (qui a exécuté une enfant palestinien de 12 ans la semaine passée), Brigades al-Jabhat al-Shamiyyat, et la Coallition Istakim Kama Oumirt.

Les rebelles retranchés dans les quartiers est d’Alep sont désormais totalement assiégés et sans aucun soutien.

Dans un communiqué, l’armée syrienne a assuré avoir coupé toutes les voies d’approvisionnement et de passage utilisées par les terroristes pour acheminer des mercenaires, des armes et des munitions vers les quartiers est   

L’armée syrienne a lancé un appel aux miliciens, relayé par les medias locaux les incitant à se rendre, et leur promettant en échange de régler leur situation. Ils auront aussi le choix de rester à Alep ou de la quitter. 

Les médias officiels relaient depuis deux jours un appel de l'armée exhortant les habitants des quartiers aux mains des insurgés à "rejoindre la réconciliation nationale et à chasser les mercenaires étrangers", indique l’AFP.


Amnistie présidentielle

Dans le prolongement de ces efforts, le président syrien Bachar al-Assad a décrété une amnistie à tous les miliciens qui rendent les armes.
   
"Toute personne portant les armes (...) et étant recherchée par la justice (.. .) est exemptée de la totalité de la peine si elle se rend et dépose les armes dans les trois mois suivant la date de publication de ce décret", indique le texte de la présidence reproduit par l'agence officielle Sana. 
 
D'après le décret, est également exemptée de sanction toute personne ayant libéré, sans contrepartie, un otage qu'elle détenait.


Des corridors humanitaires russes   

Pour sa part, la Russie  a annoncé le lancement d'une "opération humanitaire de grande ampleur" à Alep, avec la création de couloirs humanitaires pour les civils et les combattants prêts à rendre les armes.

   
D'après l'opération annoncée par les Russes et qui doit commencer jeudi, trois couloirs humanitaires seraient formés avec les forces gouvernementales pour les civils et "les combattants souhaitant déposer les armes".
 
Un quatrième doit être ouvert, dans le nord de la ville, afin de permettre "le passage en sécurité des combattants armés".

Jeudi, les avions de l’armée syrienne ont lancé sur le secteur insurgés des tracts montrant un plan des quatre corridors en question, a indiqué le correspondant de l'AFP sur place.


La ville d’Alep ne devrait plus tarder à être totalement libérée.



Sources: al-Manar; Média de guerre; Sana; AFP   
 

 

Source: Divers

28-07-2016 - 15:09 Dernière mise à jour 28-07-2016 - 15:36 | 660 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=317326&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau