LA TURQUIE MENACE L'IRAK

tourtaux-jacques Par Le 02/06/2021 0

Dans TURQUIE

La Turquie peut-elle frapper l'Irak en profondeur?

Wednesday, 02 June 2021 6:14 PM  [ Last Update: Wednesday, 02 June 2021 6:15 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan. ©Reuters

Le président Tayyip Erdogan a averti l’Irak que la Turquie « nettoierait » un camp de réfugiés qui, selon lui, offre un refuge sûr aux miliciens kurdes, menaçant de mener une longue campagne militaire à l’intérieur du territoire irakien.

Les forces turques ont intensifié leurs attaques contre les bases du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak au cours de l’année dernière, concentrant leur puissance de feu et leurs incursions principalement sur une bande de territoire allant jusqu’à 30 km à l'intérieur de l’Irak.

Erdogan a déclaré à la chaîne de télévision publique turque TRT que Makhmour, un camp à 180 km au sud de la frontière turque qui a accueilli des milliers de réfugiés turcs pendant plus de deux décennies, était un « incubateur » pour les miliciens et doit être combattu.

« Si les Nations unies ne le nettoient pas, nous le ferons en tant que membre de l’ONU », a déclaré Erdogan, ajoutant qu’Ankara pensait que Makhmour représentait une menace aussi grande que le bastion du PKK dans les montagnes Qandil plus au nord.

Un haut responsable irakien a déclaré à Reuters que la Turquie s’était plainte la semaine dernière à Bagdad des « activités terroristes lancées par le PKK depuis son camp de Makhmour contre la Turquie ».

Irak: le Sultan a franchi le rubicon?

Irak: le Sultan a franchi le rubicon?

En réaction à l’offensive turque contre le territoire irakien, Bagdad menace de saisir le Conseil de sécurité.

« Les commandants de la sécurité et les responsables locaux ont enquêté sur la plainte turque et ont déclaré au gouvernement que le camp de Makhmour était contrôlé par des combattants du PKK qui n’autorisait pas l’accès aux forces gouvernementales », a déclaré le responsable.

Le camp Makhmour a été créé dans les années 1990 lorsque des milliers de Kurdes de Turquie ont traversé la frontière dans un mouvement qui, selon Ankara, a été délibérément provoqué par le PKK.

Le PKK, désigné organisation terroriste par les États-Unis et l’Union européenne, combat depuis 1984 contre l’État turc dans le sud-est de la Turquie principalement kurde. Plus de 40 000 personnes ont été tuées dans le conflit.

Makhmour a été la cible de frappes aériennes turques il y a un an.

« Le camp Makhmour est utilisé comme l’un des centres logistiques des attaques contre la Turquie ou les forces armées turques », a déclaré le responsable turc.

https://french.presstv.com/Detail/2021/06/02/658107/Erdogan-menace-le-gouvernement-irakien

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire