GUERRE EN UKRAINE : BORRELL OU QUAND L’UE FOURNIT DES ARMES … POUR QUE LES UKRAINIENS MEURENT

tourtaux-jacques Par Le 22/04/2022 1

Dans UKRAINE

vendredi 22 avril 2022

Borrell ou quand l'UE fournit des armes ... pour que les Ukrainiens meurent

 

"Nous fournissons des armes, l'armée russe fournit des morts". Voici la dernière sortie de Joseph Borrell, celui-là même qui, il y a peu, avait déclaré que cette guerre en Ukraine se gagnerait sur les champs de bataille. Lorsqu'un piètre technocrate joue au va-t-en-guerre, l'on a de quoi s'inquiéter. Les Européens et les Ukrainiens, en tout cas, le devraient ... Et que le fameux "parti de la paix" se demande quelle paix est attendue, quand l'ennemi veut votre destruction totale et physique.

 

Joseph Borrell ne cessera de nous étonner. Il est des hommes qui se révèlent lors des situations graves, il est de ceux qui perdent les apparences. Lui, appartient sans aucun doute à la seconde catégorie : il ne peut vraiment plus faire illusion. Mais peut-on faire illusion à ce poste en général, et en ce moment en particulier ? Comment envoyer les Ukrainiens à une mort certaine au nom des intérêts impérialistes atlantistes et oser expliquer que la Russie "fournit des morts", alors que pendant 8 ans rien n'a été fait pour calmer la situation dans l'Est du pays, alors que l'UE s'est totalement couchée devant les Etats-Unis, alors que les Atlantistes fournissent armes et munitions à l'Ukraine ... pour que "la Russie fournisse les morts" ? Il semblerait que, justement, l'Europe se moque totalement de ces morts. Quelle abominable hypocrisie!

Dans son interview, Borrell fait perdre tout son sens à ce fameux "clan de la paix" russe, qui s'accroche aux pourparlers, comme s'ils pouvaient mettre un terme au conflit. J'entends au conflit géopolitique, à savoir l'enjeu, et non pas seulement au conflit militaire. Borrell rétablie parfaitement le lien entre les deux plans en déclarant d'entrée de jeu :

"Il ne s'agit pas seulement de savoir quand, il s'agit de savoir comment la guerre s'arrête!", avec quel vainqueur

Ainsi, paraît-il, l'Europe est confrontée à un choix cornélien - fournir ou ne pas fournir d'armes à l'Ukraine, c'est-à-dire entretenir ou ne pas entretenir la phase militaire de ce conflit. Pourtant, il n'y a pas de choix cornélien, car il n'y a pas d'état d'âme, il y a la guerre. Alors la réponse est claire et finalement logique : puisque la victoire géopolitique du monde atlantiste passe par la victoire militaire en Ukraine, les Atlantistes iront jusqu'au bout. 

Et Borrell annonce lui aussi la seconde phase du conflit, nous sortons de la phase "légère", de la guerre rapide, et entrons dans une phase lourde, une guerre longue, dans laquelle le silence est de mise, l'ennemi ne doit pas savoir ce qui se passe. Car, finalement, la victoire ne sera obtenue qu'au prix de sa destruction physique et totale, peut-on ajouter.

A bon entendeur, salue. Que les partisans de ce malsain "parti de la paix" se demandent justement quelle paix ils prétendent obtenir, quand l'anéantissement de leur pays et de leur civilisation est en jeu. Ils ne peuvent empêcher le conflit, ils ne peuvent que gêner la victoire.

Publié par à 11:38 

http://russiepolitics.blogspot.com/2022/04/borrell-ou-quand-lue-fournit-des-armes.html#more

Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

Libellés : 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Tourtaux

    1 Tourtaux Le 23/04/2022

    Commentaires
    Frédéric Cordier
    Quel c...
    Répondre8 h
    Jacques Tourtaux
    En Belgique, le peuple est aussi mal loti que nous en France. Nos pays sont gouvernés par des incapables, des dictateurs au service unique de la finance. Je ne m'attendais pas à une retraite pareille. Avant de casser ma pipe, mon rêve était de voir notre grande grève de Mai-Juin 68 égalée, voire dépassée. Quelle immense déception de voir notre pays dirigé par un fasciste. Dimanche 24 avril, comme lors de la présidentielle précédente, je m'abstiendrai comme le fit le camarade communiste Jacques Duclos qui avait recueilli plus de 20% des voix et une autre stature que l' "insoumis" d'opérette Mélenchon, bénéficiaire du vote "utile".
    Répondre8 h
    Stella Duneufjardin
    Jacques Tourtaux idem pour moi.
    Répondre8 h
    Zin Sebbag
    Jacques Tourtaux position de principe très j
    Répondre7 h
    Zin Sebbag
    Très juste
    Répondre7 h
    Stella Duneufjardin
    Si les Ukrainiens pauvres meurent pour défendre leur pays, les oligarques eux, l'ont fui et sont réfugiés sur la Côte d'Azur où je n'ai jamais vu autant de gros 4×4 de luxe (et de grosses cylindrées allemandes...), les derniers modèles d' Audi, Porsche, BMW ou Mercedes immatriculés en Ukraine, se balader sur la Prom! J'habite Nice et les vois, depuis ces dernières semaines, rejoindre leurs villas somptueuses...

Ajouter un commentaire