GUERRE EN UKRAINE : L'ECONOMIE MONDIALE PERDRA AU MOINS 400 MILLIARDS DE DOLLARS

tourtaux-jacques Par Le 05/03/2022 0

Dans UKRAINE

Conflit en Ukraine : l’économie mondiale perdra au moins 400 milliards de dollars

 Depuis 9 heures  5 mars 2022

La hausse des prix des matières premières, dont le pétrole, est la menace la plus grave pour l’économie mondiale, suivie des sanctions contre la Russie.

La hausse des prix des matières premières, dont le pétrole, est la menace la plus grave pour l’économie mondiale, suivie des sanctions contre la Russie.

 Amérique et Europe - Ukraine

 

Rédaction du site

Un rapport de l’Institut national de recherche économique et sociale au Royaume-Uni a averti que « l’économie mondiale pourrait perdre jusqu’à 1 000 milliards de dollars cette année en raison du conflit en Ukraine », mettant en garde contre la hausse de l’inflation.

L’institut a déclaré que » la situation autour de l’Ukraine contribuera à une augmentation de l’inflation mondiale de 3 % cette année en déclenchant une nouvelle crise dans les chaînes d’approvisionnement », rapporte Arab Observer.

Les experts ont évoqué « d’énormes pertes que l’économie mondiale subira en raison de la situation liée à l’Ukraine, et selon les prévisions des experts, l’économie mondiale subira des pertes d’au moins 400 milliards de dollars ».

Dans une analyse menée par l’Economic Information Unit (EIU), les experts s’attendent à ce que la croissance de l’économie mondiale subisse un coup dur, ajoutant que les pays européens en seront les plus vulnérables.

Et d’expliquer : « la hausse des prix des matières premières, dont le pétrole, est la menace la plus grave pour l’économie mondiale, suivie des sanctions contre la Russie, qui perturberaient les routes commerciales ».

« L’Ukraine et la Russie devraient connaître une stagnation économique cette année. Les pays d’Europe de l’Est les plus dépendants du commerce russe, comme la Lituanie et la Lettonie, devraient également être durement touchés », a-t-on ajouté de même source.

La semaine dernière, la Russie a lancé une opération militaire spéciale en Ukraine pour protéger le Donbass, après que l’Occident a ignoré les garanties de sécurité réclamées par Moscou. Après quoi, les pays occidentaux ont imposé des sanctions contre différents secteurs russes, notamment à la Banque centrale russe et au Fonds national de protection social.

https://french.almanar.com.lb/2265584

     

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire