MASSACRE D'ODESSA : LE FILM FRANCAIS DIFFUSE MALGRE KIEV LA FASCISTE

Massacre d'Odessa: le documentaire français diffusé malgré les pressions de Kiev

Massacre d'Odessa: le documentaire français diffusé malgré les pressions de Kiev

Vadim Ghirda
 
France
 
URL courte
 
543799701

Malgré la demande de l'ambassade d'Ukraine en France de ne pas diffuser ce film, la chaîne Canal+ a montré aux Européens une autre vision des évènements tragiques de 2013-2014 en Ukraine.

Sondage

Etes-vous satisfaits des informations fournies par les médias quant aux évènements de 2013-2014 en Ukraine ?
 

Que s'est-il vraiment passé à Odessa le 2 mai 2014? On en a parlé, mais peu, et vaguement. Plus de 40 "personnes" brûlées en plein centre-ville… Une milice paramilitaire à tendance néo-nazie…

Controversé avant même d'être diffusé, le documentaire du réalisateur français Paul Moreira "Ukraine: les masques de la révolution" a été diffusé hier sur Canal+, suscitant une vague de commentaires.

"Quoi de neuf en Ukraine maintenant que la Place Maïdan a retrouvé son calme?", s'interroge Paul Moreira, réalisateur du film.

Selon lui, l'une des principales conclusions est que les événements ont débouché sur la participation massive d'anciens leaders des milices paramilitaires ukrainiens dans le processus politique.

"Les milices sont devenus une force médiatique et politique", estime-t-il.

 

Le documentaire pose au spectateur d'autres questions dérangeantes: "Le Secteur Droit s'est octroyé le droit d'affamer la Crimée. Imposer un blocus a un territoire est un acte grave qui peut déclencher une violente riposte militaire. Pourquoi l'Etat ukrainien laisse-t-il faire une milice incontrôlée?  Comment ont-ils acquis une telle importance?".

 

Des questions qui dérangent. Qui dérangent, en premier, ceux qui ne veulent pas connaître les résultats de l'enquête allant à l'encontre de la narration communément admise.

Bien avant sa diffusion, le film a été accusé par l'ambassade d'Ukraine de reprendre "les pires traditions de la désinformation". Il donnerait également une idée "déformée et erronée" de la situation en Ukraine, d'après Kiev.

"On voit bien qu’il est hors de question d'avoir un autre avis. J’ai vu ce matin que l’Ambassade d’Ukraine a écrit au Président du Canal+ et demande que le reportage ne soit pas diffusé. On croit rêver! On a l’impression que ces gens se croient en Ukraine. En plus, il ne s’agit pas d’un journaliste qui polémique, il représente plutôt une bonne image d’un journaliste d’investigation. Son travail est critiquable, mais juste sur certains points. Il faut partir de la base qu’il y est allé sans avoir de préjugé", estime Olivier Berruyer, célèbre blogueur français.

Les téléspectateurs français ont également tiré leurs conclusions après la diffusion du documentaire "Ukraine: les masques de la révolution" hier soir sur la chaîne Canal+. Le commentaire le plus populaire sur la toile est devenu "Merci pour la vérité!"

 


 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau