AU SENAT US CRI DE COLERE DE 2 PALESTINIENS : "LES PALESTINIENS RESTERONT TOUJOURS EN PALESTINE"

«Les Palestiniens resteront toujours en Palestine », un cri de colère au cœur du Sénat américain

 Depuis 5 heures  18 février 2017

palestinien_friedman

 Amérique et Europe - Spécial notre site - USA

Rédaction du site

Alors que les mouvements palestiniens se trouvent dans l’impasse, ce sont des palestiniens à titre individuel qui défendent la cause de leur peuple. Là où ils trouvent.

Le Jeudi dernier, deux palestiniens et trois militants américains ont interrompu une audience dans le sénat américain accordée au candidat au poste d’ambassadeur des Etats-Unis en Israël David Friedman

« Les Palestiniens resteront toujours en Palestine », a crié l’un des deux Palestiniens, arborant le drapeau palestinien, à l‘intention de M. Friedman qui suspectait, dans son intervention la solution des deux Etats et affichait son plein soutien à la poursuite de la colonisation dans les territoires palestiniens occupés de 1967.

« M. Friedman dit que les réfugiés ne peuvent plus réclamer de terre et qu’ils n’ont plus rien à voir avec la Palestine. Ce n’est pas du tout vrai. Ils ont encore un lien avec la Palestine, et je fais partie de ceux-là, M. Friedman. Mon grand-père a été expulsé par Israël et me voici derrière un drapeau palestinien. Nous étions là-bas, nous sommes là-bas et nous resterons là-bas », avait-il dit auparavant. Alors que les gardes étaient en train de le faire sortir de la salle.

La cause palestinienne se trouve dans sa pire situation : le processus de paix est au point mort et les colonisations israéliennes se poursuivent à grande envergure à Jérusalem al-Quds et en Cisjordanie occupées.

En même temps, les dirigeants israéliens affichent  leurs véritables velléités pour le conflit israélo-palestinien : l’exclusion totale d’un Etat palestinien. Sur fond d’une normalisation progressive émaillée de rencontres officieuses, ils sont assurés que les pays arabes, à l’instar de l’Arabie saoudite et des pays du Golfe ont renoncé à la cause du peuple palestinien.

La semaine passée une vidéo postée sur la Toile a montré des colons sionistes de la ville de Hébron al-Khalil en train de narguer les habitants palestiniens, en leur disant que « les Arabes les ont abandonnés ».

Mardi dernier, lors d’un entretien avec un site arabophone, un responsable du mouvement palestinien Hamas Mahmoud Az-Zahhar avait fait part de son pessimisme pour les perspectrive de la résistance palestinienne.

Alors que ces derniers semblent être à cours de solution, après autre deux guerres destructrices contre la Bande de Gaza, ce sont les jeunes Palestiniens et Palestiniennes qui se sont lancés en solitaire dans des opérations de résistance, avec des moyens non létaux.

Depuis le 1er octobre 2015, leurs opérations ont coûté la vie à 230 d’entre eux, ainsi qu’à 34 Israéliens, deux Américains, un Jordanien, un érythréen et un Soudanais, selon un décompte de l’AFP.

Jeudi dernier, dans son discours pour la commémoration des commandants martyrs de la Résistance islamique,  le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a rendu hommage à ces résistants solitaires.

https://www.c-span.org/video/?c4657125/palestinian-protester-disrupts-friedman-nomination-hearing

Sources: Al-Mayadeen; Al-Manar

http://french.almanar.com.lb/257409


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau