DES TROUPES D’ELITE US S’ENTRAINENT POUR ATTAQUER LA CRIMEE

Des soldats américains

Les forces spéciales US s'entraînent à attaquer la Crimée

© Flickr/ Expert Infantry
INTERNATIONAL
URL courte
131619124

Une unité spéciale de la Marine US, des Navy Seals, sera prochainement déployée en Bulgarie. Tout porte à croire que cette démarche n'a rien de fortuit. La présence de ce groupe d'intervention constitue une menace pour la Crimée.

Le désir de Washington de transformer la mer Noire en "lac atlantique" n'a rien de nouveau. Depuis quelques années, des bâtiments de guerre de l'Otan, en premier lieu américains, se succèdent dans la région, sans pratiquement quitter la mer Noire.

L'ambassadeur des Etats-Unis en Bulgarie, Eric Rubin, a récemment annoncé qu'un nouveau site militaire important ferait prochainement son apparition à proximité de la Crimée. Il s'agit d'une base permanente des Navy Seals, principal groupe de sabotage et de reconnaissance de la Marine américaine. La Bulgarie s'empresse de leur offrir son territoire.

 

D'après l'ambassadeur, cette force d'intervention est déjà en train de se déployer dans la région. Ainsi, un exercice américano-bulgare s'est déroulé du 13 au 30 avril derniers dans la région de Burgas et de Varna. Cet exercice avait ceci de particulier que les forces armées bulgares n'y jouaient qu'un rôle secondaire, le rôle principal étant confié aux Navy Seals.

 

Les SEAL (Sea, Air, Land) ont été créés pour effectuer des opérations secrètes à travers le monde. D'après le New York Times, plus de 10 ans d'opérations militaires ont transformé cette unité, qui doit sa notoriété à la liquidation d'Oussama Ben Laden, en une "machine de chasse à l'homme au niveau mondial".

Créé au lendemain des attaques terroristes du 11 septembre 2001,  la SEAL Team 6 a immédiatement été envoyée en Afghanistan pour éliminer les chefs d'Al-Qaïda. Forte de 300 combattants et de 1.500 membres auxiliaires, cette unité a pour noyau un groupe de tireurs d'élite surnommé "escadron noir" (Black Squadron).

Que font les Navy Seals près de la péninsule criméenne qui a choisi il y a deux ans de se rattacher à la Russie? Péninsule où aucun combat ne s'est déroulé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale? La réponse à cette question n’est pas connue des seuls Washington, Bruxelles, Kiev et Sofia. Moscou est bien placé pour le dire, et s'apprête à donner une réponse adéquate.

https://fr.sputniknews.com/international/201605251025288831-force-speciales-entrainements-exercices-base-crimee/



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau