DEUX OFFICIERS US REFUSENT DE COUVRIR DAESH. ILS SONT RENVOYES

 

   L'équipe du site

Deux anciens officiers des services de renseignement américains ont expliqué avoir été renvoyés pour avoir exprimé ouvertement leur désaccord avec la gestion de la crise syrienne par l'administration de Barack Obama, a révélé lundi le site Daily Beast.

Refusant de couvrir «Daech», deux officiers du renseignement US ont été renvoyés.

Trois sources différentes ont rapporté au Daily Beast les déclarations de ces deux anciens employés, qui ont critiqué le soutien apporté par les Etats-Unis aux groupes armés qui combattent l’armée régulière en Syrie.

Les deux hommes accusent notamment leur hiérarchie d'avoir manipulé des informations pour présenter au grand public une image erronée de la lutte contre «Daech» et de la guerre qui frappe la Syrie depuis 2011.

Dans ce contexte, 50 analystes du CentCom s’étaient plaints que leurs rapports avaient été altérés par leurs supérieurs de sorte à faire croire que les extrémistes n’étaient pas dangereux et qu’ils allaient renverser la République arabe syrienne.

Deux enquêtes sont actuellement en cours à ce sujet, l’une interne des armées, l’autre externe du Congrès.

Les deux anciens officiers ont également exprimé des doutes quant à «la capacité des rebelles syriens présentés comme modérés à jouer un rôle positif dans la région».

Un programme d'entraînement de 500 millions de dollars visant à former et armer des hommes avait été annoncé par le Pentagone, avant que les responsables militaires américains n'avouent finalement un échec en septembre 2015.

Source: sites web et rédaction

 
 

 

 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau