EN 15 ANS LES USA ONT LARGUE 5000 MILLIARDS POUR LEURS SALES GUERRES

15 septembre 2016

Leurs sales guerres : les USA ont dépensé pres de 5.000 milliards $ pour détruire, en 15 ans !

Ce sont des sommes tellement gigantesques qu’on a du mal à se représenter. Pendant qu’ils crient misère, demandent toujours plus de "sacrifices" aux travailleurs, qu’ils se plaignent de l’arrivée de réfugiés chassés par les guerres et font semblant de lutter contre les attentats qu’elles engendrent, ils utilisent l’argent de nos impôts non seulement pour engraisser les marchands d’armes, mais aussi pour créer le chaos dans le monde.

Le site France-Irak Actualités, qui a traduit le rapport de l’Université Brown, révèle le chiffre astronomique de 5000 milliards dépensés par les USA avec l’argent des contribuables pour "lutter contre le terrorisme"... avec le succès que l’on sait...

Et en ce mois de septembre 2016 10.000 soldats américains sont toujours en Afghanistan ainsi que 6.000 en Irak. De plus, des centaines de soldats des forces spéciales se battent en Syrie, où les Etats-Unis luttent pour renverser le régime en une alliance de fait avec les filiales syriennes d’Al-Qaïda, organisation censée être la cible principale de la dernière décennie et demie de guerres.

L’auteur du rapport, le professeur Neta Crawford de l’Université de Boston, souligne l’ampleur des crimes au delà du bilan financier :

"Plus d’un million de vies irakiennes perdues à cause de l’invasion américaine de 2003 ; plus de 12 millions de réfugiés chassés de pays dévastés par des guerres : l’Afghanistan, l’Irak, le Pakistan et la Syrie ; près de 7.000 soldats américains morts en Irak et en Afghanistan, ainsi qu’un nombre à peu près égal de mercenaires privés ; 52.000 blessés et d’innombrables centaines de milliers d’autres qui souffrent de lésions cérébrales traumatiques, de syndrome de stress post-traumatique ou d’autres problèmes mentaux pour avoir combattu dans de sales guerres néo-coloniales."

" Des civils blessés ou déplacés par la violence, aux soldats tués et blessés, aux enfants qui jouent des années plus tard sur des routes et des champs couverts d’engins explosifs et de bombes à sous-munitions, aucune série de chiffres ne communique le bilan humain des guerres en Irak et en Afghanistan, ou comment elles ont envahi les pays voisins, la Syrie et le Pakistan, et sont revenues hanter les États-Unis et leurs alliés dans la forme d’anciens combattants et de mercenaires blessés ».

"À la fin de 2015, plus de 1.600 anciens combattants en Irak et en Afghanistan ont subi d’importantes amputations. En 2014, on avait détecté des lésions cérébrales traumatiques chez 327.000 anciens combattants de ces guerres ; la même année, 700.000 des 2,7 millions de personnes déployées sur ces zones de guerre avaient été classées comme handicapées à 30 pour cent ou plus.

Malgré un financement « hors comptabilité officielle », un rapport publié il y a deux ans par Harvard avait prudemment estimé que le coût des guerres en Irak et en Afghanistan s’élevait à 75.000 $ par ménage américain."

Le rapport évoque des études antérieures, selon lesquelles les guerres auraient détruit des dizaines de milliers d’emplois et sabré dans le financement des infrastructures. Les vastes sommes détournées vers la destruction du Moyen Orient et de l’Asie centrale auraient suffi à financer les 3.320 milliards $ que nécessitera la réparation des ports, des autoroutes, des ponts, des trains, et de l’infrastructure électrique et d’eau des USA, et à rembourser toutes les dettes des étudiants américains, évaluées à 1.260 milliards $.

Mais les élus des deux grands partis capitalistes insistent constamment qu’il n’y a pas d’argent pour l’emploi, les salaires, l’éducation, les soins et d’autres nécessités de base, tout en dépensant des sommes monstrueuses sur le militarisme et la guerre. Ils comptent faire payer la facture à la classe ouvrière, en intensifiant les mesures d’austérité.

Le bilan humain et financier des guerres des 15 dernières années n’est d’ailleurs qu’un avant-goût de la catastrophe dont l’impérialisme américain et ses alliés européens menacent le monde, par leur escalade militaire visant les 2e et 3e puissances nucléaires, la Russie et la Chine, comme le souligne également Michael Klare, spécialiste américain, dans un article publié dans l’édition de septembre du Monde Diplomatique.

Sources : http://www.france-irak-actualite.com/2016/09/les-usa-ont-depense-presque-5-000-milliards-sur-la-guerre-depuis-le-11-septembre.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail et wsws.org

Petit cadeau pour israel au passage

Et pour ajouter à cette modique somme de 5000 milliards de dollars, les USA viennent de s’engager à verser 38 milliards d’aide militaire sur 10 ans à l’occupant israélien.

La condition ? Non pas de se plier à la demande du gouvernement américain par rapport à l’arrêt de la colonisation ou aux accords avec l’Iran, mais seulement de se fournir en armements exclusivement auprès des Etats-Unis !

Elle est pas beau l’avenir qu’on nous réserve, si on se laisse faire ?

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com/spip.php?article12242


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau