FIDEL CASTRO : LES USA DOIVENT DES MILLIONS DE DOLLARS A CUBA

Fidel Castro: les Etats-Unis doivent à Cuba des millions de dollars
 

Fidel Castro, le leader de la Révolution cubaine a marqué son 89ème anniversaire avec un essai dans lequel il a annoncé que les Etats-Unis ont envers Cuba une immense dette pour les décennies de l'embargo imposé.

Dans son court essai diffusé par le quotidien du Parti communiste cubain Granma, Fidel Castro répète les accusations selon lesquelles les Etats-Unis doivent à son pays des «millions de dollars» pour les dommages infligés sur l’économie durant l’embargo américain.

«Cuba a droit à une indemnisation qui équivaut aux dommages qu’elle a subi et qui atteignent plusieurs millions de dollars, comme notre pays l'a dénoncé devant les Nations-Unies, avec des arguments incontestables et des preuves à l'appui», a écrit l’ancien président de l'île.

Dans son essai intitulé «La réalité et les rêves», Fidel Castro revient sur les événements du XXe siècle et met notamment l'accent sur le fait que les Etats-Unis ont profité plus que n’importe quel autre pays de la tragédie de la Seconde Guerre mondiale. Castro condamne également le bombardement atomique d’Hiroshima-Nagasaki.

«Les Etats-Unis, dont le territoire et les industries sont restés loin de la guerre, sont devenus le pays le plus riche et le mieux armé dans un monde ébranlé, affamé, et anéanti par des millions de morts et de blessés», a souligné l’ancien leadeur de Cuba.

De plus, Castro a critiqué la décision «unilatérale» des Etats-Unis qui consiste à «ne pas s’acquitter de ses obligations» d’échanger des dollars contre de l’or après 1971. Il prétend qu’une telle action a «brisé les accords de Bretton Woods que [les Etats-Unis ont signé]», en créant une «base pour la crise [économique mondiale actuelle]».

Son essai indique aussi que Cuba «ne cessera jamais de lutter pour la paix et le bien-être de tous les êtres humains, pour chaque habitant de la planète quelle que soit la couleur de sa peau, son origine nationale ou ses croyances religieuses».

La publication a été diffusée la veille de la réouverture de l’ambassade américaine à La Havane où le secrétaire d’Etat américain John Kerry a hissé le drapeau des Etats-Unis au-dessus de l’ambassade.

Malgré le rétablissement des relations entre les deux pays après 54 ans d’éloignement diplomatique, l’embargo américain n’a pas encore été levé pour l’instant.

Les relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Cuba avaient été rompues en 1961 après que la révolution socialiste de 1959 ait fait de l'île un ennemi idéologique des Etats-Unis et une menace pour la sécurité nationale américaine au regard de la doctrine Truman dite "de l’endiguement" dominante à Washington durant  la Guerre froide.

Cependant, un lent rétablissement des relations est observé depuis quelques années grâce aux efforts mis en place par le petit frère de Fidel, Raul Castro qui a pris le pouvoir en 2006 suite à la maladie de son frère.

 

Source : Russia Today
 

 

Source: Médias

15-08-2015 - 14:10 Dernière mise à jour 15-08-2015 - 14:10

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau