FLORIDE : 5 MORTS ET 8 BLESSES LORS D’UNE FUSILLADE DANS UN AEROPORT

Fusillade dans un aéroport de Floride: cinq morts, le tireur arrêté

Un homme a ouvert le feu, ce vendredi 6 janvier, à l'aéroport international de Fort Lauderdale, dans l'est du pays. Au moins cinq personnes ont été tuées et huit autres blessées, selon un bilan provisoire. L'auteur présumé a été arrêté et placé en détention.

Fusillade dans un aéroport de Floride: cinq morts, le tireur arrêté

Des images tristement habituelles - scènes de panique, déploiement massif de policiers et d’ambulances - ont envahi vendredi les écrans de télévision américains. Peu avant 13 heures (heure locale), un individu a ouvert le feu à l’aéroport international de Fort Lauderdale, en Floride. Selon le bilan communiqué par les autorités locales, l'attaque a fait cinq morts et huit blessés, dont certains graves. «Certaines personnes luttent toujours pour leur vie à l'hôpital», a déclaré vendredi soir le gouverneur de Floride, Rick Scott. Le tireur, lui, a été arrêté «sans incident» et n’est «pas blessé» a précisé le shérif du comté de Broward, où se trouve Fort Lauderdale, une ville située au nord de Miami.

Selon des témoins, interrogés par plusieurs médias américains, le tireur aurait ouvert le feu au hasard dans la foule au niveau des tapis de livraison des bagages, visant les passagers au niveau de la tête. Il n’aurait arrêté de tirer qu’après avoir épuisé toutes ses munitions. «Une fois qu’il a eu fini de tirer, il est sorti par la porte numéro deux, a jeté son arme au sol et s’est couché, étendant les bras et les jambes jusqu’à ce le premier officier de police arrive, probablement une minute plus tard», a raconté Mark Lea, 53 ans, à la chaîne MSNBC.

Des «voix» lui suggérant de rejoindre «Daech»

Un sénateur local et plusieurs sources sécuritaires ont identifié le suspect comme étant Esteban Santiago, 26 ans. Né dans le New Jersey, élevé à Puerto Rico, cet ancien militaire a servi dans la garde nationale de Puerto Rico et d'Alaska et a été déployé en Irak pendant dix mois entre 2010 et 2011. Il aurait été congédié de la garde nationale d'Alaska en août dernier pour «performance insatisfaisante». Le mobile du tireur, qui était vendredi soir interrogé par la police, reste pour l'heure inconnu mais il souffrait semble-t-il de troubles psychiatriques sérieux. Selon NBC News, Esteban Santiago s'est présenté il y a quelques mois dans les locaux du FBI à Anchorage, en Alaska, affirmant que la CIA cherchait à le forcer à rejoindre les rangs du groupe terroriste «Daech». Il aurait été conduit dans un hôpital psychiatrique.

Fusillade dans un aéroport de Floride: cinq morts, le tireur arrêté

Il voyageait légalement avec une arme non chargée

Selon NBC, le suspect voyageait de l’Alaska à la Floride, avec une escale à l’aéroport de Minneapolis-St. Paul. Malgré son historique de troubles mentaux, il disposait d’un permis de port d’arme en règle. La réglementation américaine permet dans ce cas de voyager avec une arme à condition qu’elle soit déchargée et sécurisée dans une boîte rigide fermée à clé et transportée en soute. Les munitions doivent être stockées dans un autre bagage, lui aussi en soute. Selon l’élu Chip LaMarca, Esteban Santiago a récupéré ses bagages, puis il est allé charger l’arme aux toilettes avant de revenir près des carrousels et d’ouvrir le feu.

La Floride reste meurtrie par la tuerie perpétrée le 12 juin 2016 dans un club gay d'Orlando, quand un Américain d'origine afghane, Omar Mateen, a tué par balle 49 personnes, le pire attentat aux Etats-Unis depuis ceux du 11 septembre 2001.

Source : agences et rédaction

07-01-2017 | 07:44

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=21583&cid=347#.WHEf6_nhA2w


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire