FOLIE US : L'IRAN DOIT PAYER PLUS DE 10 MILLIARDS DE $ POUR LE 11-9

Folie des USA: l’Iran condamné à verser plus de 10 milliards de $ pour le 11-9
 

Le tribunal de New York a pris le 10 mars une décision, selon laquelle l'Iran doit verser une indemnité d'un montant de 10,5 milliards de dollars aux familles des personnes tuées dans les attentats du 11 septembre 2001 et à un groupe de compagnies d'assurance.

Selon l'agence Bloomberg, le juge George Daniels a conclu que l'Iran avait activement soutenu les terroristes qui ont perpétré les attentats de New York, de Washington D.C. et de Pennsylvanie, qui ont fait 2.977 morts au total.

Le juge Daniels a déclaré que l'Iran n'aurait pas pu se défendre contre des accusations de soutien au terrorisme, et devait donc être tenu responsable des dommages.

Cependant, le juge n'a fourni aucun argument sur la façon dont l'Iran aurait été impliqué dans ces attentats et si le procès contre l'Iran dans cette affaire même existait.

Qu'en est-il de la présomption d'innocence? Est-ce que l'Iran a pris part au procès?

Dans une interview accordée à l'agence Sputnik, la position officielle de l'Iran sur cette question a été exprimée par le conseiller du président du parlement de la République islamique d'Iran Hossein Sheikholeslam.

"C'est la première fois que j'entends parler d'une telle décision d'un tribunal américain. Cela est surprenant, parce que le tribunal n'a aucune raison d'imposer une telle peine à l'Iran. L'Iran n'a pas participé à une audience publique liée aux événements du 11 septembre 2001", a-t-il affirmé.

Selon lui, les actions du tribunal sont absolument sans fondement et illégitimes. A tous les stades de l'enquête et des procédures judiciaires à l'occasion des attaques, le nom de l'Iran n'a jamais été mentionné.

Bien que l'enquête sur établissement des parties coupables soit confidentielle, les informations publiques suggèrent que la piste mène à l'Arabie saoudite plutôt qu'à l'Iran.

"On a constaté que tous les organisateurs des attentats terroristes étaient citoyens du Royaume d'Arabie saoudite, ou habitaient ou ont été formés dans cet Etat. C'est pourquoi, il est surprenant d'entendre parler d'un tel jugement ridicule et sans fondement. Il ressemble à une autre mauvaise plaisanterie des Etats-Unis", a conclu M.Sheikholeslam.


 

Source: Sputnik

10-03-2016 - 19:45 Dernière mise à jour 11-03-2016 - 16:41 | 1611 vus
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau