FUSILLADE DE LAS VEGAS : AU MOINS 58 MORTS ET 515 BLESSES. D'APRES LA FORME DE L'EXECUTION, C'EST UN ATTENTAT

 

Dans sa forme même, la fusillade de Las Vegas est un attentat

Fusillade à Las Vegas: «D'après la forme de l'exécution, c'est un attentat»

© AP Photo/ John Locher

INTERNATIONAL

URL courte

Dossier:

Fusillade de Las Vegas (7)

489822

Même si le responsable américain écarte l’hypothèse d’une implication de Daech dans la fusillade de Las Vegas, le président de l’Association antiterroriste internationale Josef Linder affirme, dans une interview à RT, que de par sa forme cette attaque doit déjà être considérée comme un attentat.

Alors que le responsable américain écarte l'hypothèse d'une implication de l'organisation terroriste Daech dans la fusillade qui s'est produite ce lundi près d'un casino de Las Vegas et qui a fait au moins 50 morts et plus de 400 blessés, le président de l'Association antiterroriste internationale (International Counter Terror Training Association), Josef Linder affirme néanmoins qu'il s'agit d'un attentat.

«À en juger d'après les circonstances dans lesquelles les gens ont été tués, on pourrait parler d'un seul individu mentalement déséquilibré. D'après la forme de l'exécution, c'est un attentat, un massacre massif de citoyens, même si la cause en est la folie schizophrénique sur fond de festival musical ou la rechute saisonnière d'une personne souffrant de maladie mentale», a-t-il déclaré dans une interview à RT.

Par ailleurs, d'après M. Linder, il s'agissait également d'un tireur non professionnel, autrement le nombre de victime serait encore plus important. Parmi les éventuelles causes de ce drame, il a également évoqué les erreurs commises par les agents de sécurité de l'hôtel Mandalay Bay.

«Une question aux agents de sécurité de l'hôtel: comment a-t-il pu entrer avec une arme à feu? Ce n'est pas un revolver mais une grosse arme. Donc, soit il y a un problème avec les portiques de sécurité, soit il a apporté une arme d'une autre façon, par les entrées de service ou de technique, où le niveau de surveillance n'est pas élevé», a-t-il conclu.

 

Las Vegas après la fusillade du 1er octobre 2017

© REUTERS/ STEVE MARCUS

Plus de 400 personnes hospitalisées après la fusillade de Las Vegas

Une fusillade a éclaté à proximité de l'hôtel-casino Mandalay Bay, à Las Vegas, lors du festival de musique country Route 91 Country Music Festival. L'attaque a fait 50 morts et plus de 400 blessés. La police a annoncé avoir abattu l'homme qui avait ouvert le feu. Le tireur a été identifié comme étant Stephen Paddock, 64 ans, résident local. L'individu était connu des autorités locales mais n'était pas connu, en revanche, des services de la police fédérale.

 

Les terroristes de Daech ont revendiqué la fusillade de Las Vegas par le biais de leur agence de propagande. Selon les terroristes, le tireur de Las Vegas s'était converti à l'islam quelques mois auparavant. Néanmoins, réagissant à cette revendication, un haut responsable a écarté l’hypothèse d'une implication de Daech dans la fusillade de Las Vegas, a indiqué Reuters.

https://fr.sputniknews.com/international/201710021033300166-terrorisme-attentat-fusillade/


 

Fusillade à Las Vegas : ce que l'on sait de l'attaque qui a fait au moins de 58 morts et 515 blessés

Le tireur s'est donné la mort. Il se trouvait au 32e étage de l'hôtel-casino Mandalay Bay, près duquel se tenait un concert.

Des spectateurs tentent de se mettre à l\'abri lors de la fusillade survenue à Las Vegas (Etats-Unis), qui a fait au moins 50 morts et 400 blessés, le 1er octobre 2017.
Des spectateurs tentent de se mettre à l'abri lors de la fusillade survenue à Las Vegas (Etats-Unis), qui a fait au moins 50 morts et 400 blessés, le 1er octobre 2017. (DAVID BECKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

avatar

franceinfo avec AFP et ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le 
publié le 

3302PARTAGES

PartagerTwitterPartagerEnvoyer

LA NEWSLETTER ACTUNous la préparons pour vous chaque matin

imageil y a 18 minutes

DIRECT. Fusillade à Las Vegas : il n'y a "jusqu'à présent" pas de lien établi entre le tireur et l'Etat islamique, selon le FBI

Scènes de chaos à Las Vegas. Au moins 58 personnes ont été tuées et 515 blessées, dimanche 1er octobre, lors d'une fusillade qui a éclaté pendant un festival de musique country, à proximité de l'hôtel-casino Mandalay Bay.

Franceinfo détaille ce que l'on sait de cette fusillade, la plus meurtrière de l'histoire récente des Etats-Unis.

>> Enquête, témoignages, réactions : retrouvez les dernières informations sur la fusillade à Las Vegas dans notre direct

Que s'est-il passé ?

Le chanteur Jason Aldean était sur scène dimanche soir, pour le troisième et dernier jour du festival Route 91 Harvest. Quelque 22 000 personnes assistaient à son concert, au pied du Mandalay Bay. Tous les billets pour la journée étaient vendus, rapportent plusieurs médias américains, dont le New York Times (en anglais).

Soudainement, à 22h08, en plein concert, des rafales de tirs se font entendre. 

 

Mouvement de panique. Des spectateurs se jettent par terre, d'autres s'effondrent, d'autres encore se mettent à courir et à crier.

 

"Nous étions en train de passer une très bonne soirée, quand nous avons entendu ce qui ressemblait à des pétards. Il s'agissait en fait d'une arme automatique en pleine action, mais ça ressemblait à des bruits de pétards", a raconté au Las Vegas Sun (en anglais) Joe Pitz, un témoin.

"Ça a commencé comme un bruit de verre brisé. On a regardé autour de nous pour savoir ce qui se passait. Quelques minutes plus tard, on a entendu pop-pop-pop-pop. On a pensé que c'était des feux d'artifice ou des pétards. Et on a réalisé que ce n'était pas le cas, que c'étaient des coups de feu", a raconté une spectatrice, Monique Dekerf, à la chaîne CNN.

Quel bilan ?

Le bilan de la tuerie n'a cessé d'être revu à la hausse lundi. Le shérif du comté de Clark, Joseph Lombardo, a fait état d'au moins 58 morts et d'au moins 515 personnes soignées dans les hôpitaux.

L'auteur des coups de feu s'est tué avant l'arrivée de la police, a affirmé le shérif. Ce dernier avait préalablement annoncé qu'il avait été tué par la police, après avoir été repéré au 32e étage de l'hôtel-casino Mandalay Bay. 

Où en est l'enquête ?

Le tireur a été identifié comme étant Stephen Paddock, un habitant de la région de Las Vegas, âgé de 64 ans. Il avait "au moins dix armes à feu" dans sa chambre d'hôtel, a indiqué le bureau du shérif de Las Vegas. "Il n'y a qu'un seul tireur" et "il n'y a plus de menace" à Las Vegas, a affirmé un responsable des autorités américaines lors d'une conférence de presse.

Selon Joseph Lombardo, Stephen Paddock, qui avait pris sa chambre au Mandalay Bay le 28 septembre, ne semble pas lié à une quelconque organisation. Une affirmation martelée par un responsable du FBI alors que le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque. Son agence de propagande Amaq a présenté Stephen Paddock comme l'un de ses "soldats", précisant qu'il s'était converti à l'islam il y a "plusieurs mois".

 Suivre

SITE Intel Group @siteintelgroup

BREAKING:  claimed  attack, reporting through 'Amaq that executor is one of its "soldiers" & he converted to Islam months ago

 

La compagne de Stephen Paddock, un temps recherchée par les forces de l'ordre, a été localisée "à l'étranger", a précisé le shérif : "Nous lui avons parlé et nous ne pensons pas qu'elle soit impliquée." 

Quelles sont les réactions ?

Donald Trump a réagi avec sobriété  sur Twitter en présentant ses "sincères condoléances" aux familles des victimes, évoquant une "horrible fusillade""Dieu vous bénisse", a-t-il conclu.

 Suivre

Donald J. Trump @realDonaldTrump

My warmest condolences and sympathies to the victims and families of the terrible Las Vegas shooting. God bless you!

 

"Michelle et moi prions pour les victimes de Las Vegas", écrit Barack Obama, évoquant "une tragédie insensée".

 Suivre

Barack Obama @BarackObama

Michelle & I are praying for the victims in Las Vegas. Our thoughts are with their families & everyone enduring another senseless tragedy.

 

De son côté, Emmanuel Macron a écrit avoir une "pensée émue pour nos partenaires et amis américains", condamnant "la violence contemporaine".

 Suivre

Emmanuel Macron @EmmanuelMacron

Pensée émue pour nos partenaires et amis américains qui ont eu à subir la violence contemporaine à  il y a quelques heures.

 

 

"Profondément attristé en apprenant la nouvelle de la fusillade à Las Vegas, le pape François fait part de sa proximité spirituelle avec tous ceux affectés par cette tragédie insensée", a annoncé le Vatican dans un télégramme.

"Cette journée a été au-delà de l'horreur", a écrit sur Instagram le chanteur Jason Aldean, disant prier pour toutes les victimes.

 

 

Le chanteur Jake Owen, qui jouait juste avant Jason Aldean, a rapidement réagi sur Twitter (en anglais) après la fusillade : "Je prie pour tous ceux qui sont présents à Vegas. J'ai été témoin de l'inimaginable ce soir. Nous allons bien. Les autres non. S'il vous plaît, priez."

"Les pensées du Royaume-Uni sont avec les victimes et les services d'urgence", a tweeté la Première ministre britannique, Theresa May.

 Suivre

UK Prime Minister @Number10gov

PM – The UK’s thoughts are with the victims and the emergency services responding to the appalling attack in Las Vegas.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau