IL Y A 70 ANS, BOMBARDEMENTS ATOMIQUES US D'HIROSHIMA ET NAGASAKI

5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 12:47
70ème anniversaire des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki : lettre ouverte de la présidente du Conseil mondial de la Paix, Socorro Gomes

5 août 2015, traduction MlN pour Solidarité internationale PCF

Un terrible anniversaire qui appelle à intensifier notre lutte contre les armes atomiques.

En ce 70ème anniversaire des bombardements criminels américains sur les villes japonaises d’Hiroshima et Nagasaki, nous vous écrivons pour réaffirmer notre solidarité avec le peuple japonais, victime de l’effroyable inauguration de l’usage des armes nucléaires dans le monde. Nous rendons hommage aux milliers de victimes de ce crime de guerre et crime contre l’Humanité perpétré par l’impérialisme américain, qui a toujours des comptes à rendre.

Les victimes ne sont pas des nombres : ce sont des hommes et des femmes dont les vies ont été arrachées par la pire expression du bellicisme et de la brutalité, mais dont le souvenir doit animer notre combat contre les armes de destruction massive et pour la paix.

Au moment où nous adressons l’expression de notre solidarité au peuple japonais et lui apportons notre soutien, nous adressons un appel au renforcement de la lutte commune des peuples pour l’abolition totale de l’arme atomique. Nous regrettons que, 45 ans après son adoption, le Traité de non-prolifération (TNP), un texte superficiel et insuffisant, n’ai pas assuré à l’humanité la délivrance de la menace de guerre nucléaire.

Nous rendons hommages aux 300.000 victimes japonaises et aux victimes des essais nucléaires américains dans des sites comme les îles Marshall, qui souffrent toujours des conséquences des essais réalisés par les Etats-Unis entre 1946 et 1958. Nous réitérons notre appel au monde pour la suppression totale des arsenaux nucléaires qui mettent en danger l’humanité.

En 1950, le Conseil mondial de la Paix lançait l’Appel de Stockholm, qui allait être signé par plus de 350 millions de personnes. Il demandait « l’interdiction absolue de l’arme atomique, arme d’épouvante et d’extermination massive des populations ». Ce document, que nous portons toujours 65 ans après, exhorte « les hommes et femmes de bonne volonté du monde entier à signer l’Appel ». Bien que des millions de personnes aient demandé l’abolition de l’arme nucléaire, les dirigeants de ce monde en sont encore à débattre d’un projet bien moins ambitieux : la simple réduction des arsenaux existants.

L’échec des conférences d’examen du TNP – la dernière a eu lieu en avril 2015 – est le fait des régimes qui y sont le plus opposés, poursuivant leur politiques impérialistes de massacre, de terreur et d’oppression : Israël et les Etats-Unis. Le projet de faire du Moyen-Orient, l’une des régions les plus instables à cause des menées impérialistes, une zone dénucléarisée a suffi à déclencher la réponse d’Israël et à enrayer le processus à travers l’intervention des Etats-Unis.

De leur côté, les Etats-Unis ont fait du théâtre avec la mise en scène de la réduction de leur arsenal, cachant leur effort de « modernisation » : maintenant leur pouvoir nucléaire, ils accroissent les effets meurtriers et l’opérativité de leur arsenal même s’ils le réduisent en quantité. Leur politique, combinée et mise en avant par la plus grande machine de guerre qu’ait connue l’humanité, l’OTAN, est basée sur la menace et sur l’agression contre les peuples de toute la planète.

Aussi, en ce jour de terrible anniversaire, nous affirmons avec force, une fois de plus, notre condamnation du massacre du peuple japonais et de la menace de répétition d’un événement aussi horrible.

Nous intensifions notre lutte déterminée pour l’abolition de l’arme atomique et des autres armes de destruction massive. Dans notre démarche antiimpérialiste, nous sommes sûrs que notre unité mettra en échec les politiques bellicistes et militaristes, parce la volonté des peuples, c’est simplement la paix.

Socorro Gomes, présidente du Conseil mondial de la Paix.

 

http://www.solidarite-internationale-pcf.fr/2015/08/70eme-anniversaire-des-bombardements-d-hiroshima-et-nagasaki-lettre-ouverte-de-la-presidente-du-conseil-mondial-de-la-paix-socorro-g


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau