IRAK : ATTENTAT DE DAESH DE 77 MARTYRS ET 200 BLESSES

Irak/Attentat de Daesh au camion piégé: 77 martyrs et 200 blessés
L’équipe du site

Un camion piégé a explosé jeudi dans un marché d'un quartier de Bagdad, tuant au moins 77 personnes et en blessant des centaines d'autres, dans un attentat revendiqué par le groupe takfiriste wahhabite Daesh.

Il s'agit de l'un des attentats les plus sanglants ayant frappé ces derniers mois la capitale irakienne.

Cette nouvelle attaque survient après que le chef d'état major de l'armée américaine sortant eut estimé qu'une partition du pays "pourrait être la seule solution" pour mettre fin à la crise en Irak.

L'attentat, survenu à Sadr City, un grand quartier fréquentée par les musulmans chiites à forte densité dans le nord de la capitale, a fait au moins 77 martyrs et plus de 200 blessés, selon des sources irakiennes citées par le correspondant d'AlManar.

Il a eu lieu vers 06H00 locales (03H00 GMT) dans un marché de fruits et légumes au moment où la plupart des magasins s'approvisionnent.

L'explosion a dévasté le marché, tuant également des chevaux qui tiraient des carrioles chargées de fruits et légumes qui étaient éparpillés un peu partout, selon un photographe de l'AFP.

Des ambulanciers ramassaient des restes humains tandis que des véhicules étaient en feu, selon la même source.  

Daesh a salué une "opération bénie". Pour faire un maximum de victimes, le groupe takfiriste frappe souvent des zones comme des marchés ou des cafés où de nombreuses personnes sont rassemblées.

Une partition ?    

Peu auparavant, le général Raymond Odierno, qui fut le plus haut gradé de l'armée américaine en Irak et qui prendra sa retraite cette semaine, s'est montré pessimiste mercredi au sujet du conflit latent entre les communautés irakiennes.

Concernant une éventuelle partition du pays, Raymond Odierno a estimé lors d'une conférence de presse que "c'est à la région, aux personnalités politiques et aux diplomates de trouver comment cela peut se passer, mais c'est quelque chose qui pourrait arriver".

"Cela pourrait être la seule solution mais je ne suis encore prêt à l'affirmer", a-t-il encore déclaré. L'Irak comprend trois principales communautés: les Arabes chiites, les Arabes sunnites et les Kurdes. Ces derniers ont déjà leur région autonome dans le nord du pays.

 

Source: Agences

13-08-2015 - 14:06 Dernière mise à jour 13-08-2015 - 15:31
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau