L'ANCIEN DIRECTEUR DU NOBEL REGRETTE LE PRIX ATTRIBUE A OBAMA EN 2009

 

 
Une médaille du prix Nobel

L'ancien directeur du Nobel regrette le prix d'Obama

© East News. Yomiuri Shimbun, AP
 
International
 
URL courte
 
6992230

L'ex-directeur de l'Institut Nobel Geir Lundestad a regretté dans ses mémoires l'attribution du Prix Nobel de la Paix 2009 au président américain Barack Obama.

D'après M.Lundestad, à la retraite depuis l'année dernière après vingt-cinq ans passés à la tête du comité Nobel, le dirigeant US s'est montré "indigne" de son prix depuis qu'il l'a reçu. Pour lui, Barack Obama ne contribue pas à promouvoir la cause de la paix dans le monde comme on pouvait l'espérer.

L'ancien directeur de l'Institut Nobel déclare ne pas être le seul à avoir eu des doutes quant à l'attribution de ce prix à Barack Obama. Le comité espérait encourager le président américain en le récompensant mais, la récompense n'a pas eu les conséquences escomptées, écrit l'officiel.

 

Toujours d'après lui, "même un grand nombre de partisans de M.Obama pensaient que ce prix était une erreur". Le chef de la Maison Blanche aurait été lui-même "surpris" par la décision du Comité, indique M.Lundestad, tandis que ses conseillers auraient même contacté le comité pour demander s'il était possible pour le président américain de ne pas recevoir le prix.

La remise du Prix Nobel de la Paix 2009 à Barack Obama a suscité plusieurs critiques, notamment aux Etats-Unis, de nombreux observateurs ayant estimé à l'époque qu'il était encore trop tôt pour le lui décerner. En 2011, le président bolivien Evo Morales a appelé à retirer le Nobel de la Paix à M.Obama pour avoir souhaité "promouvoir la violence" à travers l'intervention militaire en Libye.

Des appels similaires ont été émis en 2013 par le député russe Alexeï Pouchkov, qui a proposé de priver M.Obama de son prix Nobel si les troupes américaines lançaient des frappes sur la Syrie sans l'aval de l'Onu.

Il convient de rappeler qu'il n'existe pas de dispositions permettant de retirer le prix Nobel à son titulaire.


Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150917/1018225006.html#ixzz3m0kp1GjR


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau