LA GRANDE FUITE DES AMIS DES USA EN ASIE SYMBOLISE L'EFFONDREMENT DES USA

La Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Italie, l'Australie et la Russie ont décidé de rejoindre la nouvelle structure financière. Cet événement constitue un tournant pour les ambitions géopolitiques américaines et pousse Washington à revoir son rôle dans le monde. 

"La croissance économique de la Chine et le fait que les économies émergentes fournissent d'ores et déjà la moitié de la production industrielle mondiale sont autant de facteurs qui requièrent une nouvelle architecture économique mondiale", affirme M. Summers. 

Il invite les Etats-Unis à abandonner leurs "ambitions hégémoniques". L'Amérique ne doit se concentrer que sur des problèmes qui concernent réellement ses intérêts nationaux. Lorsque Washington s'efforce d'imposer sa politique à d'autres pays, ces derniers ont toutes les raisons de s'indigner, estime l'ex-secrétaire au Trésor. Il critique le rôle dominant des institutions américaines, notamment des régulateurs financiers, des agences de notation et, en premier lieu, des tribunaux américains. Chaque fois que Washington cherche à promouvoir ses intérêts, cela engendre une multitude de problèmes juridiques, affirme Lawrence Summers.

http://fr.sputniknews.com/international/20150402/1015442948.html


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau