LA JUSTICE DE PENNSYLVANIE REJETTE LA DEMANDE DE TRAITEMENT POUR MUMIA

LA JUSTICE DE PENNSYLVANIE REJETTE LA DEMANDE DE TRAITEMENT POUR MUMIA

Quelques jours seulement après le refus de donner suite à la plainte déposée par sa défense contre l’Administration pénitentiaire pour négligence médicale et défaut de soins (voir nos précédents messages), Mumia se voit signifier un refus définitif cette fois à sa demande de traitement pour éradiquer l’hépatite à l’origine des maladies dont il souffre et qui expose son état de santé à de nouvelles dégradations. Bien évidemment sa défense fait appel de cette décision inhumaine devant la justice fédérale. La procédure va encore prendre beaucoup de temps, alors que la maladie continuera à faire ses ravages en s’attaquant à ses organes vitaux. Ce combat vaut pour tous les prisonniers de Pennsylvanie atteint de la même maladie.

 

APPEL A DONS POUR QUE MUMIA PUISSE SE DEFENDRE ET SE SOIGNER

Les actions judiciaires en cours nécessitent beaucoup d’argent pour obtenir le droit de se soigner et surtout pour accéder aux traitements permettant d’éradiquer la maladie dont les coûts sont exorbitants (voir nos infos du 15 septembre). Si l’Etat de Pennsylvanie continue à refuser tout protocole collectif de prise en charge, les prisonniers devront individuellement faire face à une telle dépense, ce qui est impossible pour la quasi-totalité d’entre eux ! La défense de Mumia prépare cette éventualité en constituant un fonds de solidarité auquel nous vous invitons à verser votre contribution. Vous trouverez en pièce jointe les modalités de cette campagne de solidarité.

 

DELEGATION FRANCAISE AUX ETATS-UNIS POUR RENDRE VISITE A MUMIA

Une délégation française se rendra du 9 au 15 novembre aux Etats-Unis. Outre des rencontres et des initiatives à New-York et à Philadelphie, notamment avec les soutiens au journaliste noir américain, le point d’orgue sera la rencontre avec Mumia en personne le 12 novembre. Participeront à cette délégation : Patrick Le Hyaric (député européen et directeur du journal l’Humanité), Marie Ringot (assistante parlementaire de Patrick Le Hyaric), Claude Guillaumaud-Pujol et Jacky Hortaut (co-animateurs du Collectif français Libérons Mumia).

 

« LE FAUTEUIL ROULANT » PAR MUMIA ABU-JAMAL

Malgré la maladie, Mumia continue d’écrire. Vous trouverez ci-après ce que lui inspire précisément la maladie au travers de l’obligation de se déplacer en fauteuil roulant et l’attention qu’il porte sur ceux qui n’ont d’autre choix. Ce texte a été traduit par Claude Guillaumaud-Pujol.

« Aux jeunesla vie des anciens semble aussi lointaine qu'un pays inconnu. Aux gens en bonne santé, la maladie semble n'arriver qu'aux autres. Il faut beaucoup de temps et d'événements pour nous enseigner que nous sommes tous unis dans le cercle de la vie et que si nous vivons suffisamment vieux nous entrerons à tour de rôle dans la maison des Anciens.
Quand je suis tombé malade, récemment, ce fut un traumatisme encore plus grand que la maladie elle-même; pendant presque trente ans dans le Couloir de la Mort, je n'ai été que très rarement souffrant, des occurrences qui se comptent sur trois ou quatre doigts de la main. Et de surcroît, cela n'a souvent duré guère plus d'une journée. Puis j'ai été foudroyé, soumis à une violence extrême, décuplée par des médicaments inappropriés, administrés par les médecins de la prison. Puis j'ai ressenti une faiblesse extrême, qui m'a laissé dodelinant et prisonnier d'un fauteuil roulant puisque j'étais incapable de marcher. Et si maintenant je me déplace sans fauteuil roulant, j'ai appris plus de cette expérience que je l'aurais vraiment souhaité.
Je ne puis plus croiser de personnes en fauteuil roulant sans leur faire au moins un signe de tête. Car ils sont moi. Je sais d'expérience à quel point c'est douloureux de rester assis pendant des heures dans ces fauteuils roulants. Qui le sait? Moi, maintenant, je le sais.
La maladie, tout comme la vieillesse, est inhérente au cercle de la vie.  Nous tournons tous avec la roue du temps, dans l'attente à notre tour d'apprendre une expérience nouvelle ».

 

ETATS-UNIS : L’APPEL DU PAPE CONTRE LA PEINE DE MORT

Lors de son voyage officiel aux Etats-Unis le pape François s’est exprimé devant le Congrès américain en lançant un vibrant appel contre la peine de mort. Il a rappelé que la vie humaine était « le bien le plus sacré » et a réitéré à cette occasion son souhait « d’abolition définitive et universelle de la peine capitale ». Cette voix qui compte n'a toutefois pas empêché, dès le lendemain, l’exécution d’une femme de 47 ans (Kelly Gissendaner) dans l’Etat américain de Georgie, alors que le pape avait publiquement demandé sa grâce.  Cela n’a pas empêché non plus l’exécution de trois autres personnes, une en Virginie et deux autres au Texas. Et c’est in extremis que l’exécution d’un condamné à mort dans l’Oklahoma a été suspendue en raison de doutes sur un produit utilisé dans le cocktail de substances mortelles qui devait lui être injecté. Souvenez-vous, c’est dans ce même Etat, il y a quelques mois, qu’une injection létale ratée avait fait le tour du monde et relancé le débat sur les méthodes d’exécution. Depuis de début de 2015, il a eu 24 exécutions aux Etats-Unis dans six Etats, dont 12 au Texas.

 

A VOIR ET A LIRE

- les couloirs de la mort aux Etats-Unis, reportages M6 :

http://www.programme-tv.net/news/tv/71072-enquete-exclusive-m6-un-document-choc-sur-les-couloirs-de-la-mort/

http://www.m6.fr/emission-enquete_exclusive/06-09-2015-etats_unis_dans_les_couloirs_de_la_mort/

- article du journal l’Humanité : http://www.humanite.fr/mumia-abu-jamal-prive-de-soins-584735

- article du journal Lutte Ouvrière : http://www.lutte-ouvriere-journal.org/2015/09/30/etats-unis-la-justice-refuse-les-soins-mumia-abu-jamal_38011.html 

 

 

 

LE COLLECTIF FRANCAIS "LIBERONS MUMIA !"

rassemblant une centaine d'organisations et de collectivités publiques

EST MEMBRE DE LA COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT

Courriel : contact@mumiabujamal.com

Site Web : www.mumiabujamal.com

Facebook Twitter


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau