LA "JUSTICE" US NE POURSUIVRA PAS LE FLIC MEURTRIER D'UN JEUNE NOIR

 
La mort de Tony Robinson a entraîné plusieurs jours de manifestations à Madison.

USA: pas de poursuites contre un policier blanc ayant tué un jeune Noir

© AP Photo/ Carrie Antlfinger
 
International
 
(mis à jour 21:43 13.05.2015) URL courte
 
797719
 
Les autorités judiciaires américaines ne poursuivront pas en justice le policier Matt Kenny qui a tué un Noir non armé âgé de 19 ans.

Le policier américain Matt Kenny, qui a tué par balles le 6 mars un jeune Noir, Tony Robinson, à Madison, dans le Wisconsin (nord), ne sera pas poursuivi en justice, a déclaré mercredi Ismael Ozanne, procureur du comté de Dane.

 

"Je conclus que la mort tragique et malheureuse (de Tony Robinson) a résulté d'une utilisation légitime d'armes par la police et qu'il n'y a pas lieu d'inculper l'officier Kenny", a indiqué le procureur lors d'une conférence de presse.

Selon le procureur, les analyses toxicologiques ont confirmé que Tony Robinson était sous l'emprise de plusieurs substances au moment où l'officier de police Kenny a pénétré dans son appartement après avoir entendu des bruits et des "cris incohérents". Robinson était soupçonné d'avoir perturbé la circulation et d'avoir agressé deux personnes. D'après le chef de police de Madison, l'adolescent a frappé Matt Kenny qui a tiré sept coups à bout portant. Le jeune a été atteint à sept reprises.

La mort de Tony Robinson a entraîné plusieurs jours de manifestations à Madison.

Des manifestations de protestation contre les violences policières se sont déroulées aux Etats-Unis en novembre et décembre 2014 suite à plusieurs décès de Noirs américains lors d'interventions policières. Les manifestants ont notamment dénoncé les morts d'Erik Garner, un père de famille décédé lors de son interpellation musclée le 17 décembre à New York, et de Michael Brown, un jeune de 18 ans tué à Ferguson, dans le Missouri. La justice américaine a disculpé les deux policiers blancs responsables de ces deux morts. Ces drames ont relancé le débat sur l'usage excessif de la force par la police.



 http://fr.sputniknews.com/international/20150513/1016066209.html#ixzz3a6EqAR17
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau