LA VIPERE HILLARY CLINTON : SI JE SUIS ELUE NOUS ATTAQUERONS L'IRAN

mardi, 07 juillet 2015 02:04

«Si je suis élue Présidente, nous attaquerons l’Iran»

 
 
 
 
IRIB- Vendredi, l’aspirante présidente des États-Unis, Hillary Clinton,
s’est adressée à une audience, triée sur le volet, au Dartmouth College, au cours d’un évènement programmé de sa campagne électorale. Elle a menti, en appelant l’Iran «une menace à l’existence d’Israël… J’espère que nous serons capables de sceller un accord, la semaine prochaine, et de mettre un couvercle sur son programme nucléaire». «Même si un tel accord se produit, nous aurons, toujours, des problèmes majeurs avec l’Iran. Ils sont les sponsors en chef du terrorisme mondial. Ils utilisent des proxy, comme le Hezbollah, pour semer la discorde et créer des insurrections, qui déstabilisent les gouvernements. Ils prennent, aussi, de plus en plus le contrôle d’un nombre de nations, dans la région, et ils posent une menace existentielle, pour Israël. Nous… avons tourné notre attention vers le travail avec nos partenaires, pour essayer d’endiguer et de prévenir l’agressivité continuelle de l’Iran». Fait : Les services de renseignement américain et israélien ont tous deux dit que le programme nucléaire de l’Iran n’avait aucun composant militaire. Aucune preuve ne vient suggérer que Téhéran veut même en avoir un. Beaucoup de preuves indiquent le contraire. En tant qu’aspirante à la présidence, en 2008, Clinton avait dit, à la convention annuelle de l’AIPAC, (NdT : le puissant lobby israélo-sioniste, aux États-Unis) :«Les États-Unis se tiennent aux côtés d’Israël, aujourd’hui, et pour toujours. Nous avons des intérêts communs… des idées communes… des valeurs communes. J’ai une volonté de fer, pour maintenir la sécurité d’Israël. Nos deux nations luttent contre une menace commune, contre la menace de l’extrémisme islamique. Je soutiens, fermement, Israël et son droit à l’auto-défense, et je pense que l’Amérique devrait aider cette défense.Je suis impliquée à assurer qu’Israël maintienne un avantage militaire, pour faire face à ces menaces. Je suis, profondément, concernée par la menace croissante que représente Gaza et la campagne de terreur, menée par le Hamas». Une telle campagne n’existe simplement pas. Les seules menaces auxquelles doit faire face Israël sont celles qu’il invente. Clinton a répété de vieux mensonges fatigués, disant que la charte du Hamas «appelle à la destruction d’Israël. L’Iran menace de détruire Israël». «Je suis en faveur d’étiqueter la Garde Révolutionnaire Iranienne, (NdT : Gardiens de la Révolution/Pasdarans), pour ce qu’elle est : une organisation terroriste. Il est impératif que nous devenions, à la fois, dur et intelligent, pour gérer l’Iran, avant qu’il ne soit trop tard». Elle soutient une «réplique massive», si l’Iran attaque Israël, disant à cette époque : «Je veux que les Iraniens sachent que moi, présidente, nous attaquerons l’Iran. Dans les 10 prochaines années, pendant lesquelles ils pourraient, stupidement, considérer lancer une attaque contre Israël, nous serons capables de, totalement, les oblitérer». Elle approuve l’utilisation de cluster bombs, d’agents toxiques et d’armes nucléaires, dans les théâtres de guerre, menées par les USA. Elle appelle ces armes de la dissuasion qui «maintiennent la paix». Elle fut une des seuls six sénateurs démocrates opposés au blocage du déploiement des systèmes de missiles non testés, des armes de première frappe, entièrement, offensives.
Traduction : Résistance 71
 
 
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau