LE FAT OBAMA SOUS PRESSION POUR LA LUTTE CONTRE DAESH CREATION DES USA !

 

 

IRIB- Les rapports annonçant l’usage par les daechistes des armes chimiques en Syrie, aggrave la tension en Irak et en Syrie d’autant plus qu’ils intensifient les pressions sur le président américain pour une lutte plus sérieuse contre Daech !

Cité par l’IRNA, le journal américain « New York Times » a affirmé, samedi, l’ouverture d’enquêtes par le Pentagone sur les rapports qui font part de l’usage par Daech du gaz Moutarde contre les Peshmergas kurdes en Irak. C’est en fait le groupe appelé « Les Unités de protection du peuple kurde (YPG) » sans compter les autres organes concernées qui a annoncé, samedi, l’usage par Daech du gaz toxique dans ses attaques du mois de juin contre les zones sous contrôle des Kurdes dans le nord-est de la Syrie. Selon les rapports de ces groupes, les daechistes ont fait recours aux armements chimiques contre les forces kurdes et les civils à Hassaka et à Tal Barak en Syrie ainsi que contre les Kurdes en Irak. De même, le journal Wall Street Journal a écrit, se référant à un responsable américain de haut rang que le groupe terroriste de Daech a utilisé du gaz moutarde dans sa récente attaque contre la base des forces Peshmergas kurdes dans le nord de l’Irak. Le groupe terroriste takfiri de Daech qui contrôle des régions de l’Irak et de la Syrie, a fait, à maintes reprises recours aux armes chimiques et non-conventionnelles dans ses crimes contre l’humanité. Or, le journal américain Wall Street Journal se focalise plutôt sur les répercussions de l’annonce de cette réalité tragique (répétons-le, l’usage des armes chimiques par Daech) qui ne vas pas sans intensifier les pressions et les critiques des plus dures contre le président américain, Barack Obama pour l’inciter à une intervention plus sérieuse et plus élargie contre Daech. Ces pressions intensifiées de plus en plus pourront-elles pousser Barack Obama à changer sa décision, lui qui reste, jusqu’à présent, aussi ferme que résolu à ne pas envoyer des forces terrestres en Irak et en Syrie ?! Certes, non ! Face à ce nouveau problème encore plus sérieux qu’est l’éventualité (fort possible d’ailleurs) de la hausse des pertes en vie humaine chez les effectifs américains dans les attaques chimiques daechistes, Obama n'ira absolument pas risquer d'expédier des forces terrestres sur ces territoires!

http://francophone.sahartv.ir/infos/commentaire-i1465-obama_sous_pressions_pour_la_lutte_contre_daech_!


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau