LE TUEUR OBAMA DONNE SON FEU VERT POUR DOTER LES TERRORISTES D’ARMES ANTIAERIENNES

Obama donne son feu vert pour livrer des MANPADS aux rebelles en Syrie. Lesquels ?

 Depuis 15 heures  25 décembre 2016

antiaerien_miliciens

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

Rédaction du site

Avant de quitter la Maison Blanche, le président américain sortant Barack Obama a donné son autorisation pour fournir à des milices  syriennes des systèmes antiaériens.

Selon le journal jordanien al-Dostour, le président américain a pris cette décision le vendredi dernier, lors de la tarification d’un projet de loi qui définit la politique de défense américaine.

Il stipule entre autre de fournir à « l’opposition syrienne » des systèmes de défense antiaérien, portable sur les épaules, de type MANPADS .

Les milices qui pourraient disposer de cette arme n’ont pas été désignées. Mais Obama a établi des critères dont les termes n’ont pas été dévoilés.

le projet de loi qu’il a signé stipule entre autre que les deux secrétaires d’état américains à la Défense et aux Affaires étrangères devraient avant la mise en application de cette décision consulter les commissions concernées dans le Congrès américain afin de décider conjointement la liste des factions qui bénéficieront de ces armes, et d’obtenir et de discuter conjointement les renseignements et les évaluations faites sur elles.

Le Congrès peut très bien rejeter cette décision dans un délai de 30 jours.

Le texte stipule aussi de prolonger la durée de formation de l’opposition syrienne armée jusqu’au 31 décembre 2018.

Il intervient dans le prolongement d’une autre décision, prise le 9 décembre dernier, et dans laquelle Obama suspend l’interdiction totale de livrer des armes létales aux alliés de Washington en Syrie, dont la milice à majorité kurde, Forces démocratiques syriennes. Depuis, des avions américains ont largué des équipements militaires à la milice kurdes des YPG.

http://french.almanar.com.lb/163997


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau