LES PETRO DOLLARS CIMENTENT LE FOL AMOUR USA-ARABIE

 

Les Etats-Unis ferment les yeux sur le comportement de l'Arabie Saoudite qui finance leurs opérations secrètes depuis des décennies en leur octroyant «des masses d'argent». Parfois, les deux pays œuvrent de concert, parfois les Saoudiens signent des chèques pour les opérations américaines, lit-on dans le New York Times.

A l'heure actuelle, par exemple, la CIA est fortement dépendante des fonds de Riyad pour financer une opération secrète visant à armer la milice syrienne luttant contre le régime du président Bachar el-Assad. La signature de l'accord entre la CIA et l'Arabie Saoudite pour l'opération remonte à 2013. Conformément à cet accord, les Saoudiens s'occupent de la livraison des armes et du financement de l'opération, tandis que les employés de l'agence sont censés entraîner les miliciens en leur apprenant le maniement des Kalachnikov et des lance-roquettes antichars, écrit le journal citant des sources dans les administrations US actuelle et ancienne.

Par ailleurs, aujourd'hui, les relations entre Washington et Moscou commencent à évoluer du fait que les Etats-Unis dépendent moins des exportations pétrolières et qu'ils aient mis le cap sur un rapprochement avec l'Iran. Néanmoins, l'alliance existe toujours, maintenue à flot par des masses d'argent saoudien et par des intérêts communs. Le fait que les deux pays mènent des opérations conjointes est un des facteurs empêchant les Etats-Unis de critiquer ouvertement l'Arabie Saoudite pour "la violation des droits de l'homme, le traitement des femmes dans ce pays et son soutien fourni au wahhabisme, un mouvement islamiste radical", estime le New York Time.

«Les Saoudiens n'ont jamais caché qu'ils aidaient à armer la milice syrienne, mais l'ampleur de cette coopération avec la CIA demeurait imprécise», note le journal citant des fonctionnaires actuels et anciens américains dans les pays du Golfe.

Ces derniers s'abstiennent de préciser les sommes concrètes débloquées par l'Arabie Saoudite, mais déclarent que pour l'instants l'aide financière saoudienne fournie à Washington à cette fin se compte en milliards de dollars.

Source : Sputnik

 

 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau