LES USA DONNENT LE FEU VERT POUR AUGMENTER L'AIDE MILITAIRE A "ISRAËL"

 

IRIB- L’administration américaine a donné suite la demande du régime sioniste d’augmenter de 800 millions de dollars les aides militaires annuelles.

"L’administration américaine a subordonné l’augmentation des aides militaires à Israël à son abstention de formuler cette demande au Congrès", a écrit le quotidien hébreu, "Israel al-Yaoum".

L’augmentation de 800 millions de dollars des aides porte à 4 milliards de dollars l’aide militaire annuelle des Etats-Unis à ce régime.

Les Etats-Unis ont été le premier pays à avoir reconnu le régime sioniste, immédiatement, après son auto-proclamation, en Palestine occupée, en 1947. Depuis lors, les aides financières de Washington à ce régime n’ont pas cessé, imposant de lourdes charges aux contribuables américains.

Les prêts et les aides, à fond perdu, des Etats-Unis, sans prendre en compte les aides militaires à Israël, ont gardé debout l’économie fragile du régime sioniste. Ces aides sont, en effet, un tribu que les hommes d’Etats américains apportent, pour s'assurer de la bienveillance des politiciens israéliens.

Le Congrès américain octroie, chaque année, 3 milliards de dollars d’aides économiques et militaires, à fond perdu, à Israël.

Entre les années 1974 et 1990, les milliards de dollars de dettes militaires du régime sioniste ont été effacés par le Congrès.

Les aides généreuses des Etats-Unis à Israël ont aidé ce régime, qui compte 7 millions d’habitants, à avoir l’un des revenus les plus élevés, per capita.

A noter que la plupart des contribuables américains ne sont pas au courant que l'argent des impôts qu'ils paient, est destiné à Israël.

Pendant l’exercice financier de 2000, les Etats-Unis ont prêté à Israël 6 milliards de dollars, dont 3 milliards provenaient de l'argent versé par les contribuables.

Cela veut dire que l’administration fédérale américaine a octroyé plus d’aides à Israël qu’à ses propres citoyens.

Les dollars des contribuables américains sont dépensés, pour, non seulement, les frais militaires d’Israël, mais encore, pour l’expulsion des Palestiniens des territoires occupés, la colonisation et la construction du mur de séparation.

L’un des éléments importants, dans la prise de décision, sur l’octroi d’aides, à fond perdu, à ce régime, et leur augmentation, est l’AIPAC, le lobby sioniste le plus influent, aux Etats-Unis et dans le monde.

Feb 28, 2016 15:48 UTC
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau