LES USA SONT INCAPABLES DE DISTINGUER LES « MODERES » DES TERRORISTES

Pentagone: les USA incapables de distinguer les modérés des terroristes en Syrie

La déclaration est tout bonnement hallucinante: les Etats-Unis ont bel et bien avoué ne pas savoir qui sont les terroristes et qui sont les modérés en Syrie.

Pentagone: les USA incapables de distinguer les modérés des terroristes en Syrie

Les Etats-Unis ont enfin reconnu qu'ils n'arrivaient toujours pas à différencier les milices de l'opposition modérée des groupes terroristes en Syrie. Le problème de la confusion entre les groupes d'opposition modérée et des terroristes en Syrie n’est donc toujours pas résolu, selon le porte-parole du Pentagone John Kirby.

«La question de la différenciation des groupes d'opposition qui, pour une raison quelconque, se trouvent au même endroit que les groupes tels que le Front al-Nosra et Daech reste un problème», a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Il a toutefois annoncé que Washington ne parvenait pas à résoudre ce casse-tête seul, raison pour laquelle le secrétaire d'Etat américain John Kerry l'examinait conjointement avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

«Naturellement, il s'agit d’une discussion entre les deux groupes (la Russie et les Etats-Unis, ndlr) qui travaillent sur les aspects techniques (du règlement du conflit en Syrie, ndlr)», a ajouté le porte-parole du Pentagone John Kirby.

Des individus entraînés par les USA forment le noyau de «Daech»

Parmi les terroristes qui forment le noyau du groupe terroriste «Daech», il y a beaucoup de personnes qui ont suivi une formation aux Etats-Unis, a déclaré à Sputnik Alon Ben-Meir, analyste politique.

«Je suis certain qu'il y en a aussi d'autres», a indiqué Ben-Meir en parlant de Goulmourod Khalimov, un sniper devenu un dirigeant clé de «Daech».

​Le département d'Etat américain a promis une somme de 3 millions de dollars pour la capture de Khalimov.

«C'est une somme importante qui montre l'importance de capturer cet homme qui a rejoint Daech, surtout en raison des informations, des connaissances et de l'expérience qu'il a acquises», a noté l'expert.

Goulmourod Khalimov, ancien colonel tadjik devenu recruteur en chef de «Daech», a reçu une formation antiterroriste aux Etats-Unis de 2003 à 2014 et a participé à cinq cours d'entraînement dans le cadre d'un programme d'aide américain.

«De 2003 à 2014, le colonel Khalimov a participé à cinq cours d'entraînement antiterroristes aux Etats-Unis et au Tadjikistan, dans le cadre du programme d'aide à la sécurité diplomatique et à la lutte antiterroriste lancé par le département d'Etat», a annoncé la porte-parole du département d'Etat Pooja Jhunjhunwala.

«Le programme doit apprendre aux candidats des pays participants à utiliser les tactiques antiterroristes. Cela leur permettra de lutter contre ces mêmes terroristes que M.Khalimov a rejoint», note la chaîne de télévision CNN.

Dans une vidéo publiée par «Daech», Goulmourod Khalimov a déclaré qu'il s'était rendu aux Etats-Unis en 2003 et 2008 pour suivre un cours d'entraînement des forces spéciales dans une base militaire de la société privée Blackwater.

Selon Ben-Meir, parmi les personnes ayant suivi ces cours d'entraînement, «il y a entre 200 et 500 Tadjiks qui ont rejoint Daech ces dernières années».

Source : agences et rédaction

02-09-2016 | 13:12

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=19904&cid=309


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau