OBAMA LE NAZI : L'UKRAINE VA DEVENIR UN "PAYS LIBRE ET FLORISSANT"

 
 
Barack Obama

Obama: l'Ukraine sur la voie de devenir un pays "libre et florissant"

© REUTERS/ Kevin Lamarque
 
International
 
URL courte
 
641307

Le président américain a félicité son homologue ukrainien à l'occasion de la journée de l'Indépendance de l'Ukraine. Selon lui, l'Ukraine, qui risquait de se retrouver en défaut de paiement au mois de juillet selon Goldman Sachs, se rapproche plus que jamais de la voie d'un pays libre et florissant".

 

Le président américain, Barack Obama, a félicité le président ukrainien, Piotr Porochenko, à l'occasion de la journée de l'Indépendance fêtée en Ukraine le 24 août. Le dirigeant des Etats-Unis a promis de continuer à fournir de l'aide au pays, selon le site officiel du président ukrainien.

"Nos deux nations travaillent ensemble pour soutenir et protéger le droit du peuple ukrainien de choisir son chemin lui-même", a déclaré M. Obama. Il espère que l'amitié entre les deux pays deviendra de plus en plus étroite à mesure que Kiev développera ses institutions démocratiques et renforcer son système économique.

 

"Durant l'année dernière, l'Ukraine a fait des pas importants pour atteindre le but qu'elle s'était fixé au moment où elle avait obtenu l'indépendance, en 1991. Malgré de nombreux défis, le peuple ukrainien se rapproche plus que jamais de la voie d'un pays libre et florissant, intégré au cœur de l'Europe", a souligné le dirigeant américain.

 

En dépit des déclarations de M. Obama, la situation économique en Ukraine reste difficile, surtout en vue de l'hiver qui approche. Selon l'ancien commissaire européen, Günter Verheugen, "l'hiver qui arrive peut tourner à la catastrophe".

"L'Ukraine est au bord de la faillite, l'économie est en baisse, le taux de chômage est extrêmement élevé. Il n'y a pas de perspectives pour améliorer la situation. Qui va investir dans un pays avec une situation pareille?", s'interroge M. Verheugen dans un article publié par le journal allemand, Süddeutsche Zeitung.

Selon l'ancien commissaire européen, "la société ukrainienne voit monter la déception et la colère à cause de la situation politique qui ne s'est pas améliorée après la révolution du Maïdan".

Avec le début de l'hiver, la crise en Ukraine s'accentuera, les problèmes de distribution de l'énergie et de chauffage commenceront, écrit l'homme politique. Selon lui, "on a ainsi en somme tous les éléments d'une crise sociale sérieuse qui ne manquera pas d'avoir des conséquences politiques importantes".

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau