UN FLIC US TUE 2 PERSONNES ET RECLAME 10 MILLIONS DE DOLLARS A LA FAMILLE

 
Robert Rialmo

Un policier US tue deux personnes et réclame 10 M USD à leurs proches

© Photo. capture d`écran:Youtube
 
International
 
URL courte
 
04300

La police de Chicago aux Etats-Unis se retrouve au centre d'une affaire qui repousse les limites de l'absurde alors qu'un de ses agents ayant tué un jeune Noir réclame 10 millions de dollars à la famille de sa victime, à titre de dommages moraux.

 

L'incident s'est produit en décembre 2015, mais ce n'est qu'aujourd'hui que cette affaire fait l'objet d'une large polémique. Une descente ordinaire de police s'est transformée en tragédie lorsque le policier Robert Rialmo, officier de la police de Chicago âgé de 27 ans, a assassiné le jeune Quintonio LeGrier, âgé de 19 ans, dont le père aurait appelé la police après une dispute familial. Il a de plus tué "par erreur" la voisine des LeGrier, une mère de famille de cinq enfants qui était sortie de son appartement après avoir entendu les coups de feu. Le policier a tiré huit balles avec  son arme de service dont six ont touché Quintonio.

 

Dans sa défense, le policier assure avoir agi en situation de légitime défense. Selon Robert Rialmo, il s'est retrouvé face au jeune homme qui agitait une batte de baseball et aurait tenté de le frapper.

 

Police lors de la fusillade à Ferguson, le 9 août 2015
© AP Photo/ Jeff Roberson
 
 
 
La voisine de Betty Jones, âgée de 55 ans, aurait été abattue par une balle perdue.

 

Les familles de LeGrier et Jons ont intenté des procès contre le policier, réclamant chacune 10 millions de dollars de compensation pour les meurtres, à quoi il a riposté par sa propre plainte.

"C'est un traumatisme émotionnel et psychologique extrême avec lequel  l'officier Rialmo sera contraint de vivre toute sa vie", déclare l'avocat de l'agent de police.

Pourtant, les versions du policier et du père du jeune homme assassiné ne concordent pas.  Selon ce dernier, LeGrier n'avait pas attaqué Rialmo. Quatre des six balles tirées l'ont touché dans le dos, et il est peu probable qu’une telle chose ait pu se produire si le jeune noir avait attaqué le policier à la batte.  

Selon les dernières informations de l'enquête, Quintonio LeGrier aurait appelé trois fois le 911 avant d'être abattu par le policier.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau