URGENT : LIBEREZ MUMIA

Considérant que la prison avait bien violé la Constitution des Etats-Unis, le juge fédéral décide contradictoirement de rejeter la requête de la défense de Mumia pour l'accès au traitement contre l'hépatite dont il souffre

 

C’est par un jugement ambigu et contradictoire que le juge Mariani vient de décider de rejeter la requête déposée en août 2015 et plaidée en décembre par la défense de Mumia (voir nos précédentes informations sur le site mumiabujamal.com).

Cette décision est motivée par le fait que le recours de la défense mettait en cause la prison alors que, selon le juge, la commission de l’hépatite C de l’administration pénitentiaire de Pennsylvanie avait seule le pouvoir de lui donner accès ou non au traitement de la maladie. Néanmoins, le juge constate que la prison, en refusant de le soigner, a violé ses droits civiques garantis par le 8ème amendement de la Constitution des Etats-Unis qui interdit tout traitement cruel et inhumain.

L’avocat de Mumia, maître Robert  Boyle, a exprimé sa déception face à cette décision tout en soulignant que l’administration pénitentiaire, donc à l’Etat de Pennsylvanie, avait la possibilité de choisir « soit d’ignorer la décision du juge, soit de se conformer au 8ème amendement de la Constitution américaine en donnant accès au traitement donnant le moyen de guérir à Mumia et à tous les prisonniers atteints de l’hépatite C ».

Pour leur part, les soutiens américains à Mumia ont déclaré que cette décision est « un nouvel exemple de contorsions et d’acrobaties dont usent les tribunaux depuis des années pour ne pas rendre justice à Mumia et aux personnes injustement condamnées ».

Pour le Collectif français « LIBERONS MUMIA », ce rejet est un nouveau déni de justice qui appelle à poursuivre et à amplifier la mobilisation pour que Mumia puisse se soigner et soit enfin libéré. En ce sens, une importante délégation américaine sera présente dans quelques jours à la Fête de l’Humanité et se rendra ensuite au Parlement européen à Strasbourg.

 

Nous reviendrons sur ces évènements dans nos prochaines informations.

 

Comme chaque premier mercedi du mois, nous donnons rendez-vous au Franciliens place de la Concorde à Paris (à proximité de l'ambassade des Etats-Unis) pour manifester notre soutien à Mumia. Soyons nombreux à nous retrouver mercredi prochain 7 septembre à 18 heures (Métro Concorde - angle rue de Rivoli / jardin des Tuileries).

 

 

COLLECTIF FRANCAIS "LIBERONS MUMIA !"

rassemblant une centaine d'organisations et de collectivités publiques

MEMBRE DE LA COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT

Courriel : contact@mumiabujamal.com

Site Web : www.mumiabujamal.com


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau