USA : 5 FLICS TUES A DALLAS LORS D’UNE MANIF CONTRE LA MORT DE 2 NOIRS

EN DIRECT - Des policiers tués pendant un rassemblement à Dallas

  • Par Caroline Piquet
  • Mis à jour 
  •  
  • Publié 

 

Au moins cinq policiers sont morts après avoir été visés par des tirs lors d'une manifestation contre la mort de deux hommes noirs, tués par les forces de l'ordre. Suivez l'événement en direct. 

EN COURS : Mis à jour à 10:56

à 10:47

VIDÉO - Des images amateur montrent l'un des tireurs en actionVisiblement postée sur un toit, une personne a réussi à filmer l'un des snipers de Dallas. D'abord caché derrière un pylône de béton, il tire une première fois, puis une deuxième en s'avançant vers l'entrée du bâtiment où se trouve retranché un policier.
 

à 10:37

L'un des deux tireurs se serait donné la mortLa chaîne télévisée CBS à Dallas rapporte que l'un des deux tireurs s'est tué avec son arme après "un long bras de fer" avec la police de Dallas. Il était retranché dans le parking d'une école située en plein coeur de la ville et échangé des tirs avec la police. Il serait mort peu avant 3H00 du matin heure locale (10H00, heure française), rapporte de son côté le Dallas Morning News. 
 

 Suivre

Karen Borta @CBS11Karen

: We've confirmed one of the killers shot, killed himself, after an hours-long standoff with  police.@CBSDFW

Ce suspect avait affirmé que plusieurs bombes avaient été déposées dans la ville. La police continue de balayer le centre-ville à la recherche d'éventuels explosifs. Ce qui pourrait prendre un certain temps, selon la police locale. 

à 10:25

VIDÉO - Un homme filme en direct le quartier de Dallas bouclé par la policeUn homme filme via Persicope les négociations entre la police et l'un des tireurs de la fusillade qui a fait 5 morts à Dallas, tous des policiers. On peut y voir les gyrophares de police omniprésente :

 
 

à 10:14

L'un des policiers tués identifiésL'un des cinq policiers tués dans la fusillade s'appelait Brent Thompson, rapporte le quotidien local Dallas Morning News. Âgé de 43 ans, il avait rejoint la police texane en 2009. "Comme vous pouvez l'imaginer, nous avons le coeur brisé", a déclaré Morgan Lyons, un porte-parole de la police locale, appelée la DART. "Nous avons reçu d'innombrables messages de soutien et de sympathie venus du monde entier. Nous vous en remercions". 
 

 Suivre

Dallas Morning News @dallasnews

DART identifies Brent Thompson, 43, as DART officer killed in shooting http://d-news.co/ankx3022DLP 

à 09:48

VIDÉO - Les manifestants fuient la fusillade
 
Les tireurs ont semé le chaos alors que plusieurs centaines de personnes manifestaient contre les violences policières envers les noirs. Aux premiers coups de feu, les gens se sont mis à courir.

"Il y avait des Noirs, des Blancs, des latinos, tout le monde. C'était la protestation d'une communauté mixte. Et il y a eu (les coups de feu) sortis de nulle part. On avait l'impression qu'on tirait sur nous. C'était le chaos total, c'est complètement fou", a raconté un témoin, cité par l'AFP. Vers la fin de la manifestation, deux hommes "ont commencé à tirer sur les policiers à partir d'une position élevée", a de son côté déclaré le chef de la police, David Brown.

à 09:39

La police sur la piste d'une attaque coordonnée

La police croit que quatre suspects ont coordonné cette attaque : une femme et trois hommes, selon le chef de la police locale, citée par leNew York Times. "Ils avaient prévu de blesser et de tuer un maximum d'agents", a déclaré David Brown, lors d'une conférence de presse. "Plusieurs d'entre eux ont été abattus de dos. Nous pensons que ces suspects se sont positionnés de manière précise afin de cibler au mieux les policiers".

Trois des suspects interpellés sont actuellement en garde à vue et un quatrième se trouve toujours retranché dans un parking d'une école (El Centro College), située dans le centre ville de Dallas. La police est en train d'interroger une femme qui a été arrêtée dans un garage et deux autres qui ont été interpellés à bord d'une Mercedes qui roulait à vive allure. 

à 09:13

Obama informé de la fusillade

En déplacement en Pologne pour un sommet de l'Otan, le président des Etats-Unis Barack Obama a été informé de la fusillade de Dallas. "Il a demandé à son équipe de le tenir au courant sur la situation", selon le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest. 

Selon un dernier bilan, cinq policiers ont été tués, six autres ont été blessés, ainsi qu'un civil. 

à 08:56

Un cinquième policier est décédéLe bilan s'alourdit, rapportent plusieurs médias américains citant la police de Dallas. Un cinquième policier est décédé après la fusillade qui a éclaté lors d'un rassemblement dénonçant les violences policières. Le dernier bilan faisait état de quatre agents tués et sept personnes blessées, dont un civil. 

Quelques minutes plus tard, la police de Dallas l'a annoncé sur son compte Twitter: "ça a été une nuit dévastatrice. Nous avons le regret d'annoncer la mort d'un cinquième agent de police". 
 

 Suivre

Dallas Police Depart @DallasPD

It has been a devastating night. We are sad to report a fifth officer has died.

à 08:39

Un tireur présumé arrêté, un autre toujours retranché, trois suspects interpellésSelon les dernières informations communiquées par la police, un suspect a été arrêté après avoir été encerclé dans un garage et un autre homme s'est rendu à la police mais n'était pas impliqué dans la fusillade. Il s'était présenté de lui-même à la police après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une photo le montrant habillé en treillis avec un fusil d'assaut sur l'épaule a ensuite été relâché. Le port d'armes en pleine vue est légal au Texas pour une personne munie d'un permis.

Un deuxième tireur est toujours en liberté. La police est en négociations avec cet homme retranché dans un parking, qui fait usage de son arme de manière sporadique, a indiqué le chef de la police de Dallas, David Brown.
 
 



La police a par ailleurs indiqué que trois personnes avaient été interpellées dont deux ont été appréhendées dans une Mercedes qui circulait à vive allure dans le centre de la ville. Une femme a également été arrêtée près d'un garage du centre de Dallas.

à 08:35

CARTE - Le lieu de la fusilladeSelon le New York Times, un témoin aurait vu un policier à terre à l'angle de la rue Lamart et et de la rue principale, près d'une école. 
 
 

à 08:24

Les images des policiers après la fusillade de Dallas
Maria R. Olivas/AP
 
Maria R. Olivas/AP
Maria R. Olivas/AP
Ron Jenkins/AFP

à 08:14

Facebook a activé son outil d'alerte

Après la tuerie ayant tué 4 officiers de police, le réseau social Facebook a activé son "Safety check", outil qui permet aux utilisateurs se trouvant dans la zone de la fusillade de signaler qu'ils sont en vie. 

à 08:00

VIDÉO - Images de panique à Dallas après le meurtre d'au moins 4 policiers
 

à 07:59

Un suspect de la tuerie de Dallas affirme avoir posé des bombes

Dans une nouvelle conférence de presse, le chef de la police locale a affirmé que les forces de l'ordre étaient "en négociations" avec l'un des suspects de la tuerie. Celui-ci se trouve toujours dans un garage et échange de manière irrégulière des tirs avec la police. "Des coups de feu ont été échangés pendant 45 minutes", a affirmé David Brown. Aux négociateurs, "le suspect a déclaré que la fin était proche", a-t-il ajouté.  
L'homme retranché a également affirmé que d'autres policiers allaient être blessés et que plusieurs bombes avaient été posées "partout dans le garage et dans le centre ville". 

Le chef de la police a affirmé qu'il n'était pas sûr d'avoir arrêté tous les suspects. 

A LIRE AUSSI: 
» Interrogations après la mort d'un Noir américain, abattu par la police
» L'agonie d'un Afro-Américain, abattu par la police, filmée en direct par sa compagne

à 07:43

Avant la fusillade, la manifestation se déroulait dans le calmeComme le rapporte le New York Times, la manifestation, organisée pour protester contre les violences policières après la mort cette semaine de deux Afro-Américains, se déroulait dans le calme. Des pancartes réclamaient "la justice pour Philando Castile", l'homme tué à Minneapolis, dans le Minnesota, jeudi. 
LAURA BUCKMAN/AFP
LAURA BUCKMAN/AFP
LAURA BUCKMAN/AFP
La fusillade a eu lieu dans un des quartiers les plus animés de la ville, où se trouvent de nombreux hôtels et restaurants, ainsi que des bâtiments publics. 
 

à 07:33

Vols restreints au-dessus de Dallas

Les autorités de l'aviation civile restreignent les vols au-dessus de Dallas après les tirs ayant tué quatre policiers et blessé sept autres agents. "Aucun pilote ne peut opérer un aéronef dans la zone couverte" par cette interdiction, selon un communiqué publié à l'intention des pilotes et compagnies aériennes. "Seuls les vols de secours sous la direction de la police de Dallas sont autorisés dans l'espace aérien". Les restrictions de vols sont valides de 05H35 GMT à 13H30 GMT.

à 07:32

Au moins sept policiers blessés

Selon les autorités locales, les snipers ont touché 11 policiers : quatre sont décédés et sept ont été blessés. 

à 07:27

Policiers tués à Dallas: des images amateur des rafales de tirs
 

à 07:24

La police interroge deux personnes au comportement suspectUn officier de police a repéré "un individu portant un sac camouflage", marchant rapidement dans la rue, indique le compte Twitter de la police de Dallas. L'homme a jeté le sac "à l'arrière d'une Mercedes noire" avant de partir en vitesse. 
 

 Suivre

Dallas Police Depart @DallasPD

Update:


Intrigués par ce comportement suspect, les policiers ont suivi le véhicule. "La police interroge ses deux occupants". 

à 07:14

Avant la fusillade, Obama avait appelé la police à se réformer

Après les drames de Bâton Rouge en Louisiane et de Falcon Heigts dans la banlieue de Minneapolis (Minnesota), le premier président noir des Etats-Unis avait appelé la police à entreprendre des réformes, dans une déclaration depuis Varsovie. Cette allocution avait eu lieu avant la fusillade qui a frappé les policiers de Dallas. 
 

Les deux hommes tués cette semaine sont le symbole d'un "grave problème" dans la société américaine, avait-il assuré plus tôt. Il ne s'agit "pas d'incidents isolés". Ils sont "symptomatiques de défis plus larges au sein de notre système judiciaire", a-t-il martelé, citant les "disparités raciales" et le "manque de confiance (...) entre les forces de l'ordre et de trop nombreuses communautés".

A LIRE AUSSI: 
» Interrogations après la mort d'un Noir américain, abattu par la police
» L'agonie d'un Afro-Américain, abattu par la police, filmée en direct par sa compagne

à 07:01

Deux suspects en garde à vueDeux suspects étaient en garde à vue, a ajouté la police de Dallas. L'un d'eux s'est rendu aux autorités et l'autre en garde à vue avait échangé des tirs avec des membres du SWAT, la force d'intervention de la police, a précisé la police de Dallas dans un communiqué publié sur son compte Twitter.
 

 Suivre

Dallas Police Depart @DallasPD

Update:

à 06:48

La police diffuse une photo d'un des suspectsLa police de Dallas a diffusé sur son compte Twitter la photo d'un suspect, un homme de couleur noire portant un t-shirt camouflage et un fusil d'assaut automatique en bandoulière au milieu des manifestants. 
 

 Suivre

Dallas Police Depart @DallasPD

This is one of our suspects. Please help us find him!


On ne sait pas à ce stade s'il s'agit de l'homme qui a été encerclé, ni même s'il a participé à la fusillade. 

Ces tirs ont eu lieu alors que des manifestants étaient rassemblés pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme le meurtre de deux Noirs par des policiers blancs à Bâton Rouge, en Louisiane, et Minneapolis, dans le Minnesota.

à 06:45

Un colis suspect en cours d'analyse

D'après le chef de la police, les tireurs, dont le mobile n'est pas encore connu, ont aussi menacé de placer une bombe dans le centre de Dallas. Un colis suspect a été découvert au domicile de l'un d'entre eux. Il est en cours d'examen.

à 06:40

Deux suspects arrêtés

La police annonce l'arrestation de deux suspects. Plus tôt, le chef de la police David Brown avait indiqué que les forces de l'ordre avaient réussi à encercler un des suspects dans un garage et tentait de négocier avec lui. 

à 06:29

Quatre policiers tués à Dallas

Quatre policiers ont été tués par des tirs jeudi pendant un rassemblement à Dallas pour protester contre la mort de deux hommes noirs tués par les forces de l'ordre, a indiqué la police de cette ville du sud des États-Unis.

 

"Ce soir, il semble que deux snipers ont tiré sur 10 policiers depuis une position en hauteur pendant une manifestation (...) Trois policiers sont décédés, deux sont en train d'être opérés et trois sont dans un état critique", a indiqué David Brown dans un communiqué, ajoutant que deux autres étaient plus légèrement blessés. Plus tard, c'est sur son compte Twitter que la police a annoncé le quatrième décès.
 

 Suivre

Dallas Police Depart @DallasPD

With heavy hearts, we are devastated to report a fourth officer has been killed.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau