USA : AFFRONTEMENTS A BALTIMORE APRES LES OBSEQUES D'UN JEUNE NOIR

Affrontements à Baltimore après les obsèques d'un jeune Noir

par Rédaction de France Info lundi 27 avril 2015 22:32, mis à jour le mardi 28 avril 2015 à 02h53
  • Share
A Baltimore ce lundi © REUTERS/Shannon Stapleton

De nouveaux affrontements ont éclaté à Baltimore aux Etats-Unis, après les obsèques de Freddie Gray ce jeune homme noir américain de 25 ans, mort après son interpellation par la police il y a une semaine. Il s'agirait d'une centaine de casseurs. Selon la police, 15 policiers ont été blessés, l'un d'eux est inconscient. Le gouverneur de l'Etat du Maryland, Larry Hogan, décrète l'état d'urgence.

De nouveaux affrontements ont éclaté lundi en fin d'après-midi à Baltimore, entre manifestants et policiers, juste après les obsèques de Freddie Gray. Ce jeune homme noir de 25 ans est mort il y a huit jours dans des circonstances encore inexpliquées après son arrestation par la police. C'était le 19 avril et depuis des manifestations -parfois violentes- ont lieu tous les jours dans cette ville pauvre du nord-est des Etats-Unis. 

Ce lundi, selon notre correspondant sur place, il s'agit d'une centaine de casseurs, venus des quartiers pauvres, avec semble-t-il l'intention de s'en prendre aux policiers. Et quinze policiers ont été blessés dont un était inconscient, selon un porte-parole de la police de la ville. 27 personnes ont été interpellée.

Le gouverneur de l'Etat du Maryland, Larry Hogan, a déclaré l'état d'urgence et a mobilisé la Garde nationale pour faire face aux violences. Un couvre feu sera en vigueur à Baltimore à partir de mardi 22h à 05h du matin (locales) pour une durée d'une semaine, et la garde nationale sera déployée "dès qu'elle sera prête",  a annoncé la maire Stephanie Rawlings-Blake, lors d'une conférence de presse. 

Sur Twitter, la police de Baltimore donne des informations en temps réel. Elle évoque des manifestants "très agressifs et violents", munis de "batons, de briques, et d'autres armes" :

Ce reporter est sur place pour le journal américain Washington Post :

Une foule d'anonymes rend hommage à Freddie Gray

Avant ces affrontements, lors des funérailles, une foule d'anonymes, environ 3.000 personnes, a rendu hommage à ce jeune homme, mort après son interpellation. Le problème est national mais la situation de Baltimore est particulière, c'est la ville aux Etats-Unis dans laquelle le plus de personnes ont été tuées par la police depuis 10 ans. Ce lundi, la famille appelait au recueillement. Dans la foule lors des obsèques, chacun a son souvenir personnel :

Frédéric Carbonne a assisté aux obsèques de Freddie Gray à Baltimore, reportage

 http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/nouveaux-affrontements-baltimore-apres-les-funerailles-d-un-jeune-noir-672999


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau