PARTI COMMUNISTE DU VENEZUELA : LA LUTTE N'EST PAS TERMINEE, NOUS DEVONS CONQUERIR UN SALAIRE EQUITABLE

tourtaux-jacques Par Le 17/08/2022 0

Dans VENEZUELA

16 Août 2022

Parti communiste du Venezuela : La lutte n'est pas terminée, nous devons conquérir un salaire équitable
8/16/22 9:51 AM
(Conférence de presse du PCV)

La lutte n'est pas finie, nous devons conquérir un salaire juste.

 

Caracas, 15-08-2022 (Redacción TP) - "Nous avons gagné une bataille avec l'annonce du paiement intégral de la prime de vacances pour les enseignants, mais la lutte pour l'abrogation des instructions de l'Onapre continue", a déclaré ce lundi Vladimira Moreno, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste du Venezuela (PCV). 

Au cours de la conférence de presse, Moreno a averti que l'annonce faite par le gouvernement national après les nombreuses mobilisations qui ont eu lieu dans tout le pays "ne peut pas nous distraire" de la manière dont l'exécutif viole progressivement et certainement les droits contractuels à travers les instructions de l'Office national du budget (Onapre). 

"Nous ne pouvons pas non plus oublier le mémorandum circulaire 2792", a ajouté le leader du PCV pour faire référence à l'un des premiers outils utilisés par le président Nicolás Maduro pour liquider les droits stipulés dans les conventions collectives de l'administration publique. 

Le PCV a également reconnu le rôle d'avant-garde joué par les retraités et les pensionnés qui, depuis mars, se sont mobilisés "malgré leurs conditions de vie précaires". 

"Le triomphe est partiel, mais c'est un triomphe. C'est un triomphe des mobilisations des étudiants universitaires, des enseignants, des étudiants et des représentants parce que chaque enseignant est un leader dans son école, dans l'université, dans sa communauté", a-t-il déclaré. 

Moreno a dénoncé le fait que ce leadership a essayé d'être arraché par les dirigeants syndicaux "qui sont le nombril du gouvernement national" et qui essaient maintenant de s'arroger cette annonce comme une victoire. 

"Ce leadership que nous, enseignants, avons dans la société ne nous sera pas arraché par les dirigeants syndicaux sans légitimité et qui, dans le cas de la FTUV, ont eu le culot de signer un accord avec le gouvernement, trahissant les intérêts des travailleurs", a-t-elle affirmé. 

La dirigeante a rappelé que les porte-parole du gouvernement et les opérateurs politiques dans les médias ont tenté de déformer la manifestation : "Ils nous ont accusés d'être des terroristes" et ont ajouté : "ils ont dit que nous voulions renverser le gouvernement, mais les enseignants et les travailleurs universitaires ont donné une grande leçon de dignité". 

"Nous lançons un appel au peuple : continuons dans l'unité d'action, la lutte n'est pas terminée, nous devons conquérir un salaire juste", a exhorté Moreno qui a rappelé qu'il existe encore des secteurs comme la santé dont les droits n'ont pas été rétablis. 

"L'unité d'action a vaincu la trahison de la FSV et de la direction syndicale illégitime", a-t-il conclu.

 

source : http://www.solidnet.org/article/CP-of-Venezuela-The-struggle-is-not-over-we-must-conquer-a-fair-salary/

Tag(s) : #Venezuela#PCV

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire