VENEZUELA : VENGEANCE PETROLIERE !

tourtaux-jacques Par Le 10/03/2022 0

Dans VENEZUELA

Pétrole: le non de Caracas aux Yankee

Thursday, 10 March 2022 3:32 PM  [ Last Update: Thursday, 10 March 2022 5:14 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue vénézuélien Nicolás Maduro, le 5 décembre 2018, à Moscou. ©Reuters

Avec l’intensification de la crise ukrainienne, Washington a cherché en utilisant le levier pétrolier à pousser le gouvernement vénézuélien à s’aligner avec les politiques américaines, ce qui a été rejeté par Caracas.

Les États-Unis ont tenté, en effet, de persuader le Venezuela d'augmenter sa production de pétrole et de contrer la Russie, mais le président vénézuélien Nicolas Maduro s'est rangé du côté de son allié traditionnel, Vladimir Poutine, et a pris position en distinguant le commerce du pétrole des positions politiques.

« Le Venezuela et d'autres pays américains ont été surpris par la politique de Washington envers Caracas », écrit le journal Rai al-Youm. « Dès le début de l'opération militaire russe contre l'Ukraine, des responsables américains de la Maison Blanche et du Département d'État ont organisé des rencontres avec les responsables vénézuéliens. Ce que les Américains ont tenté de justifier en évoquant la différence de la vision de l'administration de Biden de celle de Donald Trump, qui menaçait le Venezuela de guerre et cherchait à évincer Maduro du pouvoir. »

Lire aussi : Par crainte des sanctions russes, les Yankee débarquent au Venezuela quémander du pétrole!

Iran/Venezuela: le suicide à l’Américaine!

Iran/Venezuela: le suicide à l’Américaine!

La guerre en Ukraine fait grimper les prix du pétrole. 

Selon le rapport : « Les entreprises américaines avaient augmenté leurs importations de pétrole russe après l'embargo pétrolier contre le Venezuela. Le Venezuela insiste actuellement que l'augmentation de l’exportation de son pétrole vers les États-Unis se fera en coordination avec l'Opep et sans céder aux exigences américaines. »

Lire aussi : Le monde attend le pétrole iranien et vénézuélien

Malgré les contacts avec le gouvernement américain, le Venezuela en publiant des déclarations lève tout doute quant à sa position sur l'opération militaire russe contre l'Ukraine. D’autre part, lors d'une conversation téléphonique avec Poutine, le président vénézuélien Nicolas Maduro a réitéré sa position et le droit de la Russie à défendre sa sécurité contre l'élargissement de l'OTAN.

Selon le communiqué du Kremlin, Nicolas Maduro a fermement soutenu les grandes démarches de la Russie, condamné les activités déstabilisatrices des États-Unis et de l'OTAN et souligné l'importance de lutter contre la campagne de mensonges et de tromperie menée par l'Occident. 

« Trop de sanctions tuent la sanction! »

« Trop de sanctions tuent la sanction! »

Poutine pourra-t-il démilitariser l’Ukraine, et les finances mondiales avec ?

À cet égard, le représentant vénézuélien au Conseil des droits de l'homme à Genève a récemment condamné les sanctions contre la Russie. Le Venezuela a soutenu les opérations militaires russes à l’instar d'autres pays d'Amérique latine, dont Cuba, le Nicaragua, El Salvador et la Bolivie.

Lire aussi : Les sanctions US contre la Russie n'attisent aucun appétit en Iran, l'Iran penserait déjà à SWIFT russe

Selon le rapport, dans le cadre d’un soutien politique total à Moscou dans la crise ukrainienne, Caracas ne s’est pas opposé à la décision de la Russie qui avait menacé de déployer ses forces armées en Amérique latine et dans des pays comme le Venezuela et Cuba.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/03/10/678332/Les-USA-interesses-par-le-petrole-venezuelien

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire