VIETNAM

LE VIETNAM PRESENTE SES PRIORITÉS EN TANT QUE MEMBRE NON PERMANENT DE L'ONU

13/12/2019 22:39 La Mission du Vietnam auprès des Nations unies a organisé le 12 décembre à New York une conférence de presse pour présenter les priorités de Hanoï durant sa mandature en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour 2020-2021, notamment durant sa présidence de cet organe onusien en janvier 2020.


L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies. Photo : Hoài Thanh/VNA/CVN
Environ 35 reporters et représentants de grandes agences de presse européennes, asiatiques et américaines, étaient présents.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, a déclaré que Hanoï s’efforcerait de contribuer à la prévention de conflits, au développement de la diplomatie préventive et au règlement pacifique des différends, de participer à l’amélioration des méthodes de travail du Conseil de sécurité et au dynamisme de la coopération entre cet organe onusien et les organisations régionales.

Selon l’ambassadeur, le Vietnam privilégiera les grands sujets tels que la protection des civils et des infrastructures critiques dans les conflits, le déminage et l’enlèvement des restes explosifs de guerre, les opérations onusiennes de maintien de la paix, la lutte contre les effets des changements climatiques sur la paix et la sécurité.

S’agissant des relations entre le Vietnam et la République populaire démocratique de Corée (RPDC), notamment après l’organisation du Sommet entre les États-Unis et la RPDC à Hanoï en février 2019, Dang Dinh Quy a indiqué que les deux pays maintenaient leurs relations au niveau multilatéral et bilatéral. Il a déclaré que Hanoï faisait de son mieux pour transmettre à Pyongyang son message affirmant que l’ouverture et l’intégration au monde rendraient un pays plus puissant et plus développé. Il a souligné que le Vietnam partageait avec la RPDC ses précieuses expériences liées à la normalisation des relations avec les États-Unis.

Concernant la Mer Orientale, le diplomate a indiqué qu’il fallait le soutien d’au moins neuf pays membres pour qu’un problème soit soulevé au sein du Conseil de sécurité. Selon lui, le Vietnam n’exclut aucune possibilité et fera ce qu’il faut, ce qu’il peut à un moment opportun. 

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a également répondu à des questions sur la reconstruction en Syrie, la situation des droits de l’homme dans certains pays, les aides humanitaires de l’ONU…

À ce jour, les préparatifs du Vietnam pour devenir membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour 2020-2021 ont été presque achevés, a-t-il annoncé, ajoutant qu’en tant que président du Conseil de sécurité en janvier 2020, le Vietnam présiderait les séances de cet organe onusien. L'ordre du jour provisoire de chaque séance du Conseil de sécurité est établi par le secrétaire général et approuvé par le président du Conseil de sécurité.

VNA/CVN
source :  https://lecourrier.vn/le-vietnam-presente-ses-priorites-en-tant-que-membre-non-permanent-du-conseil-de-securite/658775.html