BAHREÏN : LA DICTATURE RECONNAIT QUE LE PROCES SALMAN EST POLITIQUE

jeudi, 18 juin 2015 12:15

Bahreïn : le régime reconnaît que le procès du Cheikh Salman est de couleur politique

 
 
IRIB- «Le récent communiqué du ministère bahreïni des Affaires étrangères montre, clairement, que le procès du Cheikh Ali Salman, secrétaire général de l’Association de la concordance islamique, Al-Wefaq, est de couleur politique, et qu’aucun critère équitable n’a été respecté, dans le procès du Cheikh Salman», a réaffirmé l’Association islamique d’Al-Wefaq, à Bahreïn.

Al-Wefaq a publié, jeudi, un communiqué, pour souligner : «Après avoir été surpris par la réaction d’envergure de la  communauté mondiale, qui a affiché son opposition au verdict émis à l’encontre du Cheikh Ali Salman, le ministère bahreïni des Affaires étrangères a émis un communiqué en demi-teinte».  Le communiqué du ministère bahreïni des Affaires étrangères sur le Cheikh Ali Salman n’avait aucune base juridique légale, car il comportait des chefs d’accusation fallacieux, et des renseignements, montés de toutes pièces, auxquels a fait référence le ministère bahreïni des Affaires étrangères. L’appareil judiciaire de cette petite monarchie du golfe Persique n’a même pas mis en avant ces chefs d’accusation.

Cette situation traduit le niveau de la crise créée par le gouvernement bahreïni, pour son propre peuple et la communauté internationale. Le communiqué d’Al-Wefaq a fait allusion aux documents de l’équipe des avocats du Cheikh Salman, rejetant les documents fallacieux et sélectifs du gouvernement de Manama. Selon le communiqué d’Al-Wefaq, les preuves n’ont pas été admises par le tribunal.

«Le dossier du Cheikh Ali Salman est lié à la liberté de pensée, et il est, en quelque sorte, l’expression des revendications politiques réformistes, qu’il a présentées, pacifiquement, et de façon progressive, pour que l’absolutisme, l’accaparation du pouvoir, la propagation de la corruption cessent, et pour que le besoin essentiel de Bahreïn de changements politiques d’envergure se manifeste, dans ce pays», conclut le communiqué de l’Association d’Al-Wefaq.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/373189-bahreïn-le-régime-reconnaît-que-le-procès-du-cheikh-salman-est-de-couleur-politique

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau