CANADA : PROGRESSION DE L’INCENDIE

Canada : l'incendie regagne du terrain

Fri May 20, 2016 9:33AM

  1. Accueil
  2. Amériques

Sur cette image satellite du 17 mai 2016, on peut voir la fumée de l’incendie sévissant près de Fort McMurray, au Canada. ©NASA

Sur cette image satellite du 17 mai 2016, on peut voir la fumée de l’incendie sévissant près de Fort McMurray, au Canada. ©NASA

Le gigantesque incendie qui sévit au Canada a repris de plus belle, s’étendant de l’Alberta jusqu’à la province voisine de la Saskatchewan.

Les responsables ont déclaré espérer que les pluies et le rafraîchissement des températures prévus pour les prochains jours aideront à endiguer sa propagation.

Le haut responsable de la protection de la faune et flore d’Alberta, Chad Morrisson, a déclaré jeudi que le feu, qui s’est propagé sur 5 000 km² après s’être déclaré le 1ᵉʳ mai dans la région de Fort McMurray (au nord de la province de l’Alberta), a déjà brûlé près de 8 km² dans la province de la Saskatchewan.

Ces nouvelles interviennent un jour après que des responsables ont dit que les plus de 80 000 habitants qui ont été forcés d’évacuer Fort McMurray et les régions environnantes il y a deux semaines pourraient rentrer chez eux à partir du 1ᵉʳ juin si les conditions sont jugées suffisamment sûres.

Depuis le début de l’incendie, 1 921 bâtiments ont été détruits à Fort McMurray, mais 90 % de la ville demeure intacte, y compris les infrastructures les plus essentielles, comme l’hôpital, l’usine de traitement de l’eau et l’aéroport.

Le nord de l’Alberta est le cœur de l’industrie des sables bitumeux du Canada, et les conséquences de l’incendie sur le secteur du pétrole ont entraîné une chute des prévisions de croissance économique pour le pays tout entier. Les services d’urgences ont forcé les infrastructures situées à proximité des zones touchées à fermer.

En raison de cet incendie, la production pétrolière a déjà connu une baisse importante et les pertes s’enregistrent à près de 50 millions d’euros par jour.

Les sables bitumeux de l’Alberta sont les troisièmes plus grandes réserves de pétrole du monde après celles de l’Arabie saoudite et du Venezuela. Les travailleurs vivent en grande partie à Fort McMurray, un ancien poste frontalier dont les habitants sont originaires de tout le Canada.

http://www.presstv.ir/DetailFr/2016/05/20/466526/Canada-lincendie-stend-encore


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau