COMMENT DAESH TRAFIQUE LE PETROLE VOLE ?

Comment Daech trafique le pétrole volé ?

 

IRIB- Une grande partie du pétrole volé par Daech est trafiquée via la Turquie. Cela est évoqué cette fois-ci par le représentant permanent de la Russie auprès de l’ONU, Vitaly Churkin, jeudi au Conseil de sécurité.

Le représentant de la Russie à l’ONU a décrit en détail le trafic de pétrole volé par Daech via le territoire turc, précisant que ce groupe terroriste trafique la plus grande quantité du pétrole qu’il vole des ressources pétrolières irakiennes et syriennes, et qui lui apportent, quotidiennement, un million et demi de dollars, par la Turquie. Les trafiquants qui sont payés en cache, se procurent du pétrole avant de traverser les frontières maritimes pour contacter, directement, les chefs de Daech avec lesquels ils établissent des contrats. Vitaly Churkin a ensuite précisé que le pétrole volé par Daech se transfère, en général, par des milliers de tanker-pétroliers que ce groupe a obtenus des sociétés turques.

Il est vrai que les réseaux clandestins parallèles se situent en partie le long de la frontière turque, comme l’ont confirmé les analystes concernés. Et cela s'explique notamment par deux raisons. Premièrement parce qu'en Turquie le prix du pétrole est élevé. Selon lui, c'est d'ailleurs ce pays qui est le premier destinataire du pétrole du groupe terroriste de Daech qui a la possibilité d'écouler ses stocks en Turquie, du sud jusqu'au centre du pays. « Pourquoi l'organisation s'embêterait-elle à vendre son pétrole en Europe, qui est géographiquement éloignée et qui met en place des barrières douanières? », s’est interrogé Pierre Terzian, directeur de Pétrostratégies.

En tout état de cause, comme l’a indiqué Vitaly Churkin le volume des exportations clandestines du pétrole par Daech a été considérablement réduit en raison des frappes de l’aviation russe parallèlement, bien sûr, des opérations au sol par les forces irakiennes et syriennes, elles-mêmes. Le représentant de la Russie auprès de l’ONU a, toutefois, mis en garde contre les autres revenues de Daech entre autres la vente des produits agricoles et industriels sans compter la contrebande des œuvres antiques, le commerce des otages et les aides étrangères qui n'en finissent pas…

Dec 18, 2015 17:36 UTC


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau