DAESH, FILLE DE LA CIA GAGNE BEAUCOUP DE FRIC EN EXTORQUANT LES MIGRANTS

Daech est-il en train de remporter la partie??

 

Sep 15, 2015 16:37 UTC

Daech est-il en train de remporter la partie??

IRIB- Selon le directeur du Centre norvégien d'analyse globale, Christian Nellemann,

 le groupe terroriste wahhabite-takfiriste l'Etat islamique pourrait gagner, d’ici la fin de l'année, près d'un milliard de dollars, en taxant et en extorquant les migrants se dirigeant vers l'Europe. "Le trafic de migrants, en Europe, risque de devenir la principale source des revenus des terroristes de l'Etat islamique, (EI), surpassant la vente de pétrole ou de drogues", a fait savoir Christian Nellemann, Chef de section de l'UNEP, (Programme des Nations unies, pour l'environnement), et directeur du Centre norvégien d'analyse globale. "L'Etat islamique a besoin d'importantes sommes d'argent, afin de pouvoir mener ses activités, car ils essayent de créer un Etat — il s'agit d'au moins de 500.000 millions de dollars de revenu annuel", a expliqué M.Nellemann, dans une interview accordée à Sputnik". L'année passée, il est devenu difficile d'obtenir de tels profits, car la plupart des sommes provenaient de l'industrie pétrolière. Aujourd'hui, cette source ne constitue que 60-80% des revenus. Mais l'Etat islamique est très professionnel, en ce qui concerne la recherche de nouvelles sources de revenus, ils sont, donc, passés à d'autres schémas, dont l'imposition de taxes aux migrants et le trafic", a fait savoir l'expert, ajoutant qu'actuellement, le trafic de migrants était un business juteux, en Afrique du Nord ou au Proche-Orient. Selon lui, les combattants de l'EI tirent des bénéfices, non seulement, via l'imposition de taxes, mais, également, en utilisant différents schémas, dont l'intimidation de la population, afin de soutirer de l'argent. Le directeur du Centre norvégien d'analyse globale est même allé jusqu'à supposer qu'au cours de l'année 2015, le trafic de migrants rapportera, au total, 2 milliards de dollars, parmi lesquels la part de l'EI ira croissant. "Nous pouvons dire assez facilement que ce chiffre augmente, de façon fulgurante, car nous savons que les trafiquants ponctionnent de l'argent, non pas, pour tout le trajet, mais pour une petite partie. L'Etat islamique a été, donc, particulièrement efficace, pour établir des points de contrôle, en Lybie, et, aussi, dans le Sinaï, ou bien encore, près de la frontière entre le Liban et la Jordanie", a-t-il fait remarquer. Selon l'expert, le succès de l'EI est dû à la très bonne organisation de son activité. "Nous n'avons jamais eu affaire à un groupe terroriste ayant un système budgétaire aussi développé", a-t-il souligné. Dans le même temps, l'EI a, également, tiré bénéfice du chaos que les flux de migrants ont créé, en Europe. "L'EI utilise, à dessein, certaines stratégies, dont les attaques contre des camps de réfugiés ou des massacres de civils, pour alimenter les flux migratoires", a expliqué l'expert, ajoutant que le contrôle sur les frontières de certaines régions leur a permis de guider des migrants, dans une direction précise". C'est ce trait qui distingue l'EI. Ils sont, extrêmement, efficaces, dans l'organisation et la gestion des revenus acquis (…). Attaquer leur système fiscal serait, probablement, le moyen le plus efficace d'arrêter leur expansion", estime Christian Nellemann. L'expert doute, néanmoins, de la théorie, selon laquelle l'EI utiliserait ces flux migratoires, afin d'envoyer des terroristes, en Europe. Selon lui, il est peu probable que le groupe recoure à ce schéma, car plusieurs combattants de l'EI sont originaires des pays européens, ce qui signifie qu'ils peuvent revenir, sur le territoire européen, de façon plus conventionnelle. Il devient, donc, clair que la politique européenne consistant à relocaliser des milliers de migrants entre les pays membres de l'UE ne contribuera pas à tarir les revenus de l'EI. "Nous avons besoin d'un vaste éventail de messages, y compris, une intervention directe, dans le conflit, en Syrie et en Irak", a souligné Christian Nellemann. L'expert a, également, indiqué que des bombardements n'étant pas suffisants: les pays occidentaux devront priver le groupe de ses revenus, tout en rendant les stratégies de recrutement et ses initiatives de propagande, inefficaces.

 Source: Sputnik

http://francophone.sahartv.ir/infos/moyen_orient-i4114-daech_vitrine_de_la_cia.....


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau