DAESH PREPARE UNE INVASION MASSIVE DE L'ASIE CENTRALE

Daesh se prépare à une invasion massive de l’Asie Centrale
 

Un grand nombre de combattants islamistes se sont rassemblés au nord de la frontière afghane et se préparent à entrer dans les états voisins, ont révélé des agents des services de renseignement russes.

Selon l’agent  moscovite en chef, Alexander Bortnikov, les Talibans et des combattants ayant prêté allégeance à l’Etat Islamique, sont lourdement armés et se préparent à pénétrer la frontière poreuse.

S’adressant à un congrès des services spéciaux des Etats Indépendants du Commonwealth, il a averti la Communauté internationale qu’elle fait désormais face à un nouveau challenge géopolitique, « un groupe criminel international du nom de l’Etat Islamique. »

Il a dit entre autre :

« Ce projet, qui est la progéniture même du ‘Printemps Arabe’, a obtenu son élan à cause du principe des deux poids-deux mesures mis en œuvre par de certains pouvoirs mondiaux et régionaux, en utilisant ‘un proxy terroriste ravageur’ pour qu’ils atteignent leurs objectifs stratégiques en Asie et en Afrique».

« Selon nos propres estimations, les citoyens de plus de 100 pays différents se battent actuellement dans les différents rangs de ces structures terroristes variées et les jeunes recrues représentent 40% de leurs forces. »

« L’escalade des tensions en Afghanistan a provoqué de graves dangers. Il y a de nombreux groupes criminels au sein du mouvement taliban au nord de ce pays en ce moment-même. Certains d’entre eux ont également commencé à opérer sous les ordres de l’Etat islamique, ce qui aboutit à une hausse importante du niveau des menaces terroristes et d’une potentielle invasion de l’Asie centrale. »

Le groupe de djihadistes haineux pourrait essayer de se frayer un chemin au nord de l’Afghanistan après avoir essuyé plusieurs raids aériens meurtriers de la Russie.

L’invasion serait comme un coup bas pour Vladimir Poutine, car elle emporterait avec elle plusieurs régions de l’ex-URSS à savoir le Turkménistan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, qui sont toujours en bon terme avec Moscou.

Ils prendraient ainsi le contrôle des champs d’opium en Afghanistan qui sont entretenus par les forces occidentales. Une manne qui renforcerait l’Etat Islamique, car le produit une fois transformé en héroïne, est revendu dans les rues européennes ou américaines.

L’Etat Islamique n’a cherché qu’à accroître sa présence en Asie et n’a cessé de recevoir du soutien de plusieurs cellules islamistes indiennes, pakistanaises et malaisiennes.

Tôt ce mois-ci, Poutine a dénoncé la situation en Afghanistan comme étant « proche du seuil critique » et a appelé les nations de l’ex Union Soviétique à se préparer à agir à l’unisson pour contrer une potentielle attaque de l’Etat Islamique.

(...)

 

Sources : Express.co.uk ; traduit par Stop Mensonges
 

 

Source: Sites web

30-10-2015 - 12:28 Dernière mise à jour 30-10-2015 - 12:28 | 612 vus

 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=266088&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=18&s1=1


 

 

 

 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau