DANS LES PRISONS DU BAHREÏN LES FEMMES CONTESTATAIRES SONT TORTUREES

Sun May 8, 2016 2:49PM
Rihanna al-Musawi a été libérée. (Photo d'archives)

Rihanna al-Musawi a été libérée. (Photo d'archives)

Le Centre international du soutien aux droits de l’homme et à la liberté a critiqué les autorités bahreïnies en raison de la torture pratiquée sur les prisonniers.

Ce centre a demandé à Hamed ben Issa Al Khalifa, le roi bahreïni, de donner l’ordre d'ouvrir une enquête équitable sur la plainte déposée par Rihanna al-Musawi, selon le rapport du site d’information Manama Post.

Rihanna al-Musawi a porté plainte à cause de l’interrogatoire et des tortures qu’elle a subis dans la prison.

Le Centre international du soutien aux droits de l’homme et à la liberté a déclaré samedi dans son communiqué que les autorités bahreïnies n’avaient pas jusque-là réagi de façon équitable à la plainte déposée par cette femme bahreïnie.

Rihanna al-Musawi a été libérée en avril après avoir passé 3 mois en détention.

« Ce que raconte Rihanna al-Musawi sur les tortures et harcèlements qu’elle a subis dans les prisons du régime des Al Khalifa met clairement en exergue la barbarie et le sectarisme de ce régime, » a pour sa part affirmé le mouvement Haqq, saluant le courage et la résistance affichés par al-Musawi dans les prisons des Al Khalifa.

http://www.presstv.ir/DetailFr/2016/05/08/464592/Bahren-torture-les-femmes-protestataires/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau