EN L'ABSENCE DE RELATIONS DE CONFIANCE ENTRE LA RPDC ET LES USA, KIM JONG-UN REFUSE DE PRESENTER AUX USA UNE LISTE DE SES SITES NUCLEAIRES

Kim Jong-un

Kim Jong-un aurait refusé de présenter aux USA une liste de ses sites nucléaires

© REUTERS / KCNA

INTERNATIONAL

URL courte

14190

La dénucléarisation demande avant tout des relations de confiance entre Washington et Pyongyang, aurait affirmé Kim Jong-un, selon la presse japonaise. Et comme les relations entre les deux pays n’en sont pas encore là, le dirigeant nord-coréen aurait refusé de permettre à Mike Pompeo de consulter la liste des sites nucléaires nord-coréens.

Kim Jong-un aurait refusé de fournir au secrétaire d'État américain Mike Pompeo une liste des sites nucléaires nord-coréens pour inspection avant la signature du traité de paix devant remplacer l'armistice qui a mis fin aux hostilités sur la péninsule à l'issue de la guerre de Corée (1950-53), rapporte le journal japonais Yomiuri shinbun, citant des sources anonymes.

Selon ces sources, répondant à Pompeo désireux de consulter la liste recensant au moins partiellement les sites nucléaires, le dirigeant nord-coréen aurait affirmé que «dans les conditions de manque de confiance, même si la liste était présentée, les États-Unis ne l'auraient pas cru.»

«Il pourrait s'avérer que les données seront à nouveau demandées. Cela ouvrirait alors un débat animé», aurait dit Kim Jong-un, cité par le journal japonais. Et d'ajouter que la dénucléarisation «demande avant tout des relations de confiance entre Washington et Pyongyang».

 

Mike Pompeo et Kim Jong-un

© AP PHOTO / WHITE HOUSE

On sait désormais ce sur quoi Mike Pompeo et Kim Jong-un se sont mis d'accord

En juin, les dirigeants des deux pays s'étaient rencontrés à Singapour pour un sommet historique.

Mais la nouvelle entrevue entre Kim Jong-un et Donald Trump, qui «n'est pas très lointaine», ne se déroulera «probablement» pas dans la cité-État asiatique, affirmait le Président américain, précisant qu'elle pourrait «éventuellement» avoir lieu sur le territoire américain ou nord-coréen.

La Corée du Sud a annoncé dimanche que le sommet entre les deux hommes se tiendrait «le plus tôt possible».

https://fr.sputniknews.com/international/201810151038503080-kim-jong-un-liste-sites-nucleaires/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
Hocine Dergaoui
IL faut que les US et les sionistes criminels montrent aussi leurs sites nucléaires.

Ajouter un commentaire