JAPON : MANIFESTATIONS DANS 300 VILLES CONTRE LES "LOIS DE DEFENSE"

 
Tokyo

Japon : 120.000 manifestants dans les rues contre les "lois de défense"

© Sputnik. Vladimir Pesnya
International
URL courte
112220

Près de 120.000 manifestants sont descendus dans les rues autour du parlement à Tokyo. En outre, les manifestations se sont multipliées dans 300 autres villes japonaises.

 

Des manifestations de masse contre l'adoption d’un projet de loi de défense controversé ont eu lieu dimanche devant le bâtiment de la Diète nationale à Tokyo, ainsi que dans plusieurs autres villes du pays, rapporte la chaîne de télévision japonaise NHK.

 

Bien que projet de loi ait été déjà approuvé mi-juillet par la Chambre basse du parlement, il devrait toutefois être examiné par la Chambre haute de la Diète du Japon.

La nouvelle loi rendant possible l’envoi des Forces d’autodéfense (armée japonaise) à l'extérieur du pays, les manifestants redoutent que son adoption signifie le début de militarisation du pays et le renoncement au neuvième article de la Constitution du Japon interdisant l'utilisation d'armes à l'étranger.

"Les projets de loi détruisent les principes de la Constitution. Si ces projets de loi passent, cela signifie un grand changement pour le Japon qui deviendra un pays pouvant mener une guerre. Nous ne pouvons pas l’accepter pour notre pays et pour notre vie quotidienne. Nous voulons que ces projets de lois soient stoppés dès maintenant à la chambre haute", a annoncé un militant.

De nombreuses personnes tenaient des affiches avec des slogans comme "Protégez la Constitution contre Shinzo Abe! Protégez nos enfants face à Shinzo Abe!". Différentes manifestations se sont produites dans le pays. Un groupe de femmes manifestait à Nagoya, des habitants de Hiroshima ont distribué des tracts, et dans la ville de Kitakyūshū, les manifestants portaient des habits rouges, symbolisant ainsi un "carton rouge" adressé au gouvernement.

http://fr.sputniknews.com/international/20150830/1017867576.html


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau