JOSE MUJICA, LE PLUS HUMBLE EX-PRESIDENT DU MONDE

 
 
José Mujica

Le plus humble ex-président du monde

© Photo. Capture d'écran: Youtube
 
Insolite
 
URL courte
 
638220954

Si l'ancien Président de la République d’Uruguay est le plus pauvre de tous les autres ex-chefs d'Etats, ce n'est pas parce que son Etat l'a privé de moyens de subsistance.

Pauvre, l'ex-chef d'Etat José Mujica, 80 ans, ex-partisan, ascète, athée et végétarien, affectueusement surnommé par ses compatriotes “Pépé Mujica“, l'est devenu volontairement.

​M.Mujica, né d'une famille de paysans pauvres, a toujours voulu rester parmi les plus défavorisés, et s'il s'est engagé et a milité depuis son plus jeune âge, c'est justement pour défendre les plus pauvres et les opprimés.

A l'époque de sa présidence (entre 2010 et 2015), il a fait redistribuer 90% de son salaire à des associations caritatives.

Il vit dans une baraque de 45 mètres carrés avec sa femme Lucia et sa chienne handicapée, à trois pattes. Même une fois devenu président, il n'a jamais cessé de vivre dans cette baraque. Et pas question pour lui d'y renoncer pour les ors de la République et le Palais présidentiel. Trop luxueux à son goût, écrit le chroniqueur Pierre Martial

​Dans les années 60, José Mujica était l’un des fondateurs du groupe emblématique des Tupamaros. Sortes de “Robin des Bois” uruguayens, les Tupamaros s'étaient donné pour mission de protéger le peuple et contenir la montée des paramilitaires qui voulaient faire la loi et prendre le pouvoir dans son pays.

En 1973, alors que la dictature militaire fait rage, il est fait “prisonnier-otage” par la junte et est emprisonné dans des conditions insoutenables. Il en sortira en 1985, à demi fou. 

​Dès sa sortie de prison, l'ex-Tupamaro reprend le combat, un combat plus pacifique cette fois mais toujours aussi acharné et sans concession.

En 1994, il devient député. En 1999, il est élu sénateur et est réélu aux mêmes fonctions en 2004. Tout en continuant de travailler comme agriculteur.

Pendant sa présidence, il a réussi à développer considérablement l'économie de son pays. Il a pu faire de l'Uruguay agraire un Etat exportateur d’énergie et un endroit moins attirant pour les cartels de la drogue. Il a également légalisé les avortements et les mariages homosexuels. Sous la présidence de Mujica, l'Uruguay est devenu le premier pays à adopter des mesures visant à limiter la consommation de tabac, mais… il a aussi légalisé la marihuana.

Quand on lui demande ce que cela lui fait d'être l'ex-président le plus pauvre du monde, il hausse les épaules.

“Beaucoup de personnes sont pauvres, très pauvres, partout dans le monde. Moi, je ne suis pas pauvre, j'ai seulement décidé de vivre de manière modeste pour être plus près de ceux qui le sont. Je ne fais pas l'apologie de la pauvreté, mais celui du partage et de la sobriété“.

 

 

 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau