L'ARMEE DE L'AIR TURQUE PRETE A TOUTE RIPOSTE IMMEDIATE

L’aviation militaire turque passe au niveau d’alerte "orange"
 

Le commandement de l'armée de l'air turque a ordonné à ses unités de passer à un type exceptionnel de service en raison de l'alerte dite "orange" déclenchée dans le pays.

Des bases aériennes subordonnées au commandement de l'armée de l'air turque sont passées au niveau d'alerte "orange", annonce l'agence turque Anadolu Ajansi référant à des sources militaires.

"Ce haut niveau d'alerte sur les bases aériennes de l'aviation militaire turque signifie qu'il faut +être prêt à tout+, y compris à une riposte immédiate des pilotes sans aucun accord avec le commandement", prévient le média turc.

De cette façon, la Turquie a "quasi officiellement annoncé cette nouvelle à tout le monde", précise le journal turc Milliyet.

Il existe trois niveaux d'alerte pour les forces aériennes turques: "blanche" (faible risque d'attaques), "jaune" (moyen risque d'attaques) et "rouge" (haut risque d'affrontements, voire de guerre).

Il y a cependant un niveau supplémentaire dit "orange" qui s'applique à l'armée de l'air turque. Ce niveau signifie que l'affrontement peut avoir lieu à tout moment et que les forces doivent être prêtes à se tenir sur la défensive et à passer également à l'attaque.

C'est en décembre 2015 que la Turquie a déclenché sa dernière alerte "orange". Les forces aériennes turques avaient alors été placées en état d'alerte avancée dans la province turque de l'est Diyarbakır.


L'alerte avait été déclenchée en lien avec les préparations pour une opération de grande envergure contre le Parti des travailleurs du Kurdistan ainsi que les bombardements du Parti au sein du pays et en Irak du nord.

Le 30 janvier, le Ministère turc des Affaires étrangères a déclaré qu'un avion militaire russe aurait violé l'espace aérien turc.

Le Ministère russe de la Défense a, à son tour, catégoriquement rejeté toute allégation de la part de la Turquie.

"Aucune violation de l'espace aérien turc par des avions des forces aérospatiales russes en Syrie n'a eu lieu. Les déclarations turques sur cette prétendue violation par un Su-34 russe sont de la pure propagande", a martelé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

 

Source: Sputnik

31-01-2016 - 13:29 Dernière mise à jour 31-01-2016 - 13:29 | 826 vus

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau