L’ERUPTION VOLCANIQUE QUI DETRUIRA LA VIE SUR TERRE LE DIRA UN AN AVANT

Volcan Sakurajima

L'éruption volcanique capable de détruire la vie sur Terre informera de son arrivée

© Photo. Adrian Rohnfelder

SCI-TECH

URL courte

12141213

Un an, voilà le temps qu'il restera aux Terriens pour se préparer à l'arrivée de cette catastrophe d'ampleur apocalyptique. Quel bonheur de le savoir...

Mouvement des cendres volcaniques après l'éruption d'un volcan

© NASA

Mais où vont les cendres volcaniques après l'éruption d'un volcan?

Cette "politesse" unique de l'éruption est-elle vraiment importante, étant donné qu'une catastrophe pareille devrait détruire toute vie sur terre? Ce qui est certain, c'est qu'utilisable ou non, l'information nous parviendra environ un an avant la catastrophe, expliquent les chercheurs suite à l'analyse microscopique des cristaux de quartz dans la pierre ponce du tuf de Bishop, en Californie de l'est, la région frappée par une éruption qui a formé la caldeira de Long Valley il y a quelque 760.000 ans.

Les chercheurs ont d'ailleurs étudié les extrémités des cristaux de quartz pour arriver finalement à la conclusion que la période de croissance des extrémités varie généralement entre une minute et 35 ans, 70% du temps étant estimé à un an. En clair, les extrémités du quartz s'accroissent principalement pendant les derniers mois précédant l'éruption.

Tandis que les corps magmatiques existent pendant des centaines ou même des milliers d'années, il est prouvé que le processus de décompression (lors duquel se forment des bulles de gaz, d'où la force de l'éruption) commence au moins un an avant l'éruption, explique le chercheur de l'université Vanderbilt (Etats-Unis) Guilherme Gualda.

Les chercheurs ont d'ailleurs étudié les extrémités des cristaux de quartz pour arriver finalement à la conclusion que la période de croissance des extrémités varie généralement entre une minute et 35 ans, 70% du temps étant estimé à un an. En clair, les extrémités du quartz s'accroissent principalement pendant les derniers mois précédant l'éruption.

Donc, une croissance rapide des extrémités signifie que le volcan est passé de l'état prééruptif à l'état d'éruption.

Ainsi, la période de décompression s'accompagne sans doute de l'accroissement du corps magmatique — dont l'exemple est le réservoir au-dessous de Yellowstone…

Il faudra pourtant procéder à de nouvelles expériences pour comprendre quels autres indices d'une éruption à venir le volcan est-il à même de fournir. Mais l'étude effectuée indique que ces indices sauront détectables environ un an avant l'éruption, et s'affineront à mesure qu'on se rapproche de l'heure fatidique.

 

Pas sûr donc, que les chercheurs aient le temps de mener leurs recherches à bien…

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201607261027020662-eruption-volcan-avertissement/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau