LA COREE DU NORD DETRUIT LES TROIS MINES EN EXPLOITATION DU SITE NUCLEAIRE DE PUNGGYE-RI

polygone de Punggye-ri

Pyongyang fait exploser les trois mines en exploitation du site nucléaire de Punggye-ri

© REUTERS / Satellite image ©2018 DigitalGlobe, a Maxar company

INTERNATIONAL

URL courte

4618

La Corée du Nord a démantelé ce jeudi son site d'essais nucléaires. Toutes les mines en exploitation du polygone de Punggye-ri ont été détruites avec des explosifs.

Après la promesse de Kim Jong-un faite en avril dernier de fermer le polygone d'essais nucléaires de Punggye-ri, le démantèlement du site est enfin terminé, a rapporté le correspondant de Sputnik sur place.

 

North Korean leader Kim Jong Un looks through a pair of binoculars as he guides a flight drill for the inspection of airmen of the Korean People's Army (KPA)

© REUTERS / KCNA

Le fantôme de Kadhafi flotte au-dessus de Pyongyang

Selon le correspondant, les trois mines en exploitation ont été détruites avec des explosifs, tout comme les constructions en surface.

 

 

Kim Jong-un

© SPUTNIK . ILIYA PITALEV

Dans une déclaration de l'Institut nord-coréen des armes nucléaires, il est précisé que l'explosion des mines et des bâtiments n'a provoqué aucune fuite de radiation.

Après la fermeture du site de Punggye-ri, la Corée du Nord ne dispose plus de polygone conçu pour effectuer des essais nucléaires souterrains, a précisé le chef adjoint de l'Institut nord-coréen des armes nucléaires, ajoutant que la reprise des essais nucléaires sur le site de Punggye-ri était impossible.

Selon l'Institut nord-coréen des armes nucléaires, Pyongyang préparait la quatrième mine du polygone de Punggye-ri pour un essai nucléaire superpuissant, mais le démantèlement du site témoigne des intentions pacificatrices du gouvernement nord-coréen.

Pyongyang avait annoncé son intention de démanteler ce site d'essais, dans le cadre de ses efforts de détente. Il a effectué depuis 2006 ses six essais nucléaires sur ce site, qui consiste en une série de tunnels creusés sous le mont Mantap, dans le nord-est de la Corée du Nord. Personne n'est mort lors de ces six essais, a précisé à Sputnik le chef adjoint de l'Institut nord-coréen des armes nucléaires.

https://fr.sputniknews.com/international/201805241036506997-pyongyang-polygone-explosion-fermeture/


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire