LA LEGENDE MOHAMED ALI

Le monde célèbre la légende Mohamed Ali
L’équipe du site

De Scottsdale, où il s'est éteint, à Louisville, sa ville natale où auront lieu ses obsèques vendredi, en passant par le théâtre de l'un de ses mythiques combats, Kinshasa, le monde entier célébrait samedi Mohamed Ali, boxeur de légende aux poings et convictions en acier.

Personnalité marquante du XXe siècle, sur et hors des rings, Mohamed Ali est décédé vendredi à l'âge de 74 ans, après un long combat contre la maladie de Parkinson.

Je suis: un homme

"Ses dernières heures, ils les a passées avec ses proches, il n'a pas souffert", a confié le porte-parole de la famille Ali. "Ils étaient tristes, mais +the champ+ (le champion, NDLR) aurait été très fier d'eux."

"Dieu m'a donné la maladie de Parkinson pour me montrer que je n'étais qu'un homme comme les autres, que j'avais des faiblesses, comme tout le monde. C'est tout ce que je suis: un homme", avait déclaré le boxeur en 1987.

L'ancienne terreur des rings sera inhumée vendredi dans une cimetière de Louisville, dans le centre-est des Etats-Unis, après une procession funéraire qui traversera sa ville natale pour permettre au plus grand nombre de faire leurs adieux.

"Après un combat de 32 ans contre la maladie de Parkinson, Mohamed Ali est décédé à l'âge de 74 ans. Le triple champion du monde des lourds est mort dans la soirée", avait annoncé vendredi soir le porte-parole de la famille, Bob Gunnell, cité par l'AFP.  

L'annonce de son décès a aussitôt déclenché une vague d'émotion, le monde de la boxe saluant à l'unanimité sa mémoire: "Dieu est venu chercher son champion", a déploré Mike Tyson.

Ali avait refusé d'aller faire la guerre au Vietnam

L'histoire veut que Cassius Clay, petit-fils d'esclave, se soit mis à la boxe, enfant, pour se venger d'un gamin qui lui avait volé son vélo.

Et très vite, à la force impressionnante de ses poings, il collectionne les victoires et les titres, celui de champion olympique à Rome en 1960, puis de champion du monde WBA en 1964 en battant Sonny Liston par KO au 7e round.

Le lendemain, il décide de changer de nom et se fait appeler Cassius X en l'honneur du leader des "Black Muslims", Malcolm X. Un mois plus tard, il se convertit à l'Islam et prend le nom de Mohamed Ali. Il a alors visité les lieux islamiques en Iran, Irak et en Egypte.

Grâce à son style unique, les bras souvent ballants le long du corps, il conservera son titre mondial jusqu'en 1967, date à laquelle il refuse d'aller faire la guerre au Vietnam.

Il échappe à la prison mais est interdit de ring, vilipendé par une majorité de l'opinion publique américaine mais tenu par d'autres comme un pilier de la contre-culture et un champion de la cause des noirs qui se battent alors pour l'égalité des droits.

Clay riposte à Trump

Malgré sa maladie, Ali a asséné un coup indirect au candidat républicain à la présidentielle, selon la chaine américaine Sky News. Donald Trump a annoncé en 2015 qu’il comptait interdire aux musulmans d’entrer sur le territoire américain.

 Le sportif a publié un communiqué dans lequel il avait dit :

«Je suis musulman et tuer des gens innocents à Paris, San Bernardino ou n'importe où ailleurs dans le monde, ça n'a rien à voir avec l'Islam. Les vrais musulmans savent que la violence impitoyable des takfiristes soi-disant musulmans va à l'encontre des principes mêmes de notre religion. En tant que musulmans, nous devons nous lever contre ceux qui utilisent l'Islam pour servir leurs propres intérêts. Les vrais musulmans savent ou devraient savoir que c'est contre notre religion d'essayer d'imposer l'Islam de force sur quiconque.»

 

 

Source: Divers

05-06-2016 - 08:48 Dernière mise à jour 05-06-2016 - 08:48 | 265 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=307052&cid=13&fromval=1&frid=13&seccatid=15&s1=1


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau