LE BAHREÏN S'ENFLAMME APRES LE MARTYR D'UN ADOLESCENT DE 18 ANS

Le Bahreïn s’embrase suite à l’assassinat d’un adolescent à la voiture-bélier
L’équipe du site

La tension est monté d'un cran ce Mercredi , aux funérailles du jeune martyr de 18 ans, Ali AbdelGhani , organisées dans son village natale  Chahrakan,  situé au sud de Manama.

En effet, selon des témoins, des milliers de personnes ont  défilé dans les rues avant de se rassembler dans le cimetière du village. A la fin de la cérémonie, des accrochages ont éclaté entre les manifestants et les forces du régime des Khalifa qui ont  riposté par des tirs de gaz lacrymogène , a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

Les manifestants ont dénoncé la responsabilité directe du  ministère de l'Intérieur et des forces armées du régime bahreini dans le meurtre  d'AbdelGhani, sachant que ce dernier est mort en succombant à ses blessures provoquées par une attaque des forces bahreinies à la voiture-bélier , ont rapporté des témoins.

Ayant mis le feu à des pneus, de la fumée noire a  couvert la banlieue de Seig  et les manifestants ont réiteré leur refus contre la tenue  du tournoi de la Formule-1 alors que le peuple bahreini subit les pires violations en matière des droits de l'homme par le régime bahreïni.

La famille du martyr Ali AbdelGhani a exigé une explication sur les causes réelles qui ont conduit à la mort de son fils et de insisté sur la nécessité de divulguer les détails et les circonstances de  de l'assassinat. Elle a déclaré que le ministère de l'Intérieur est responsable de la mort de son fils au cours d'une  poursuite , qui a eu lieu jeudi dernier par les forces armées bahreinies.

La famille du martyr a refusé le communiqué du ministère de l'intérieur, qui a  prétendu que "son fils est mort suite à  ses blessures alors qu'il tentait de s'échapper et qu'il est tombé  du haut d'un des bâtiments dans le village de Chehrkan", et a indiqué que "son fils est   mort après avoir été écrasé deux fois par une voiture de la police bahreinie et a saigné jusqu'à mort".


Le Mouvement du 14 Février dénonce la visite de  Kerry  à Bahreïn
 


Le mouvement de la Révolution du 14 Février  a affirmé dans une déclaration publiée  à l'occasion du martyre du jeune AbdelGhani, que " les funérailles du martyr AbdelGhani portent des messages importants aux États-Unis,à  la Grande-Bretagne et au roi Hamad bin Issa Al Khalifa de Bahreïn, notamment que le   peuple du Bharine poursuivra sa révolution et estime que la visite du secretaire d'Etat  ministre aux  Affaires étrangères à Bahreïn, traduit  le soutien des USA au régime des Khalifa et à sa politique dirigée contre la révolution du peuple bahreïni".

Tout autant, l' opposition bahreinie ,l'association Wefaq a exigé  une enquête indépendante afin de déterminer les responsables du meurtre  du jeune Ali AbdelGhani et a présenté ses condoléances à sa famille", ajoutant  que "le martyr  du jeune Ali est la conséquence de la répression sécuritaire qui prime sur le choix de la  solution politique , seule garante du consensus national."

Par ailleurs, cinq ONG ont appelé à une enquête immédiate sur la mort d'un adolescent qui a succombé à des blessures subies durant son arrestation par la police du régime des Khalifa,  dont Bahrain Center for Human Rights (BCHR) et European Centre for Democracy and Human Rights (ECDHR), a rapporté.

 

 

Source: Agences

06-04-2016 - 19:58 Dernière mise à jour 06-04-2016 - 20:38 | 231 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=296151&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=143&s1=1

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau