LES BRICS CONDAMNENT TOUTE FORME DE TERRORISME

 
 
vendredi, 17 juillet 2015 17:16

Les BRICS contre le terrorisme !

 
 
 
 
IRIB-Le 10 du mois de juillet en cours, le groupe des Etats dit BRICS
a terminé son sommet tenu dans la ville russe d’Oufa. Il s’agit de ce groupe de cinq grands pays émergents : le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Le poids de ces pays est politique, militaire mais surtout économique. Leur poids total dans l’économie mondiale pourrait passer de 10% (en 2004) à 20% en 2025. Une nouvelle force qui commence à contrebalancer la force occidentale menée par le nez par les Etats-Unis.Le communiqué final de ce dernier sommet parle surtout de ce qui se passe sur la scène internationale et en particulier du terrorisme qui frappe partout en particulier au Moyen-Orient.Le communiqué a donné une grande place au terrorisme. Les chefs condamnent catégoriquement, avec les plus fortes expressions possibles, toutes sortes de terrorisme, toutes sortes de violence pratiquée à l’encontre des civils, au premier abord les femmes et les enfants.Il appelle tous les pays et la communauté internationale à honorer leurs promesses et à éviter de prendre des positions politico-politiciennes et de les appliquer de façon sélective.Et pour ce qui est de la question palestinienne, les chefs des pays du BRICS croient que trouver une solution pour le conflit « palestino-israélien » pourra contribuer à résoudre les autres crises de la région et à installer la paix au Moyen-Orient.Dans leur communiqué, les chefs d’Etats du BRICS appellent "Israël" et la Palestine à reprendre les négociations qui devront mener à l’approbation de la solution à deux Etats dont un Etat palestinien sur des territoires unis et viables, avec la ville d’Al-Quds orientale comme capitale, un Etat qui vivra côte à côte avec "Israël", à l’intérieur des frontières mondialement reconnues basées sur les frontières de 1967.Puis ils ont encore une fois montré leur objection à la colonisation qui continue dans les territoires palestiniens occupés, considérant toutes les actions de colonisation comme allant à l’encontre du droit international et comme des éléments perturbateurs de tous les efforts visant à instaurer la paix entre les deux Etats.Remarquons qu’au moment où les chefs d’Etats du BRICS plient bagages et rentrent chez eux, l’Etat sioniste d’occupation continuent sa colonisation, ses colons continuent à déchirer les territoires palestiniens, à mettre l’intégralité des territoires palestiniens péril, à tuer les civils, les femmes et les enfants, à voler la terre et l’eau palestiniennes. Et au moment où ils repartent vers leurs pays, la bande de Gaza continue à souffrir de cet injuste blocus qui met en péril la vie de centaines de milliers de civils, des malades sans médicament ; les civils qui avaient perdu leur abri, durant la guerre agressive menée par l’Etat d’occupation pendant l’été 2014, attendent toujours la reconstruction promise.On espérait beaucoup de cette réunion. On espérait que ces pays viennent au secours du peuple palestinien, qu’ils mettent leur poids, bien lourd, dans la balance pour construire la bande de Gaza, pour condamner le terrorisme d’Etat sioniste, pour poursuivre les criminels de guerre israéliens devant les tribunaux internationaux, pour imposer une paix juste. Les Palestiniens en en ont par-dessus la tête de tous ces appels sans lendemain et ces positions qui mettent le bourreau et la victime sur le même niveau.                    Département français du Centre Palestinien d’Information (
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau